Spread the love

michelLes décisions issues de la rencontre entre le chef de l’Etat et le Bureau exécutif de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) hier 1er octobre 2015 ne sont pas suivies sur le terrain. Malgré l’ordonnance portant suspension provisoire du concours de recrutement des auditeurs de justice par un arrêté abrogatoire, c’est avec stupéfaction que le président Michel Adjaka constate que le gouvernement n’a rien respecté. La diffusion des informations relatives à l’organisation à bonne date du concours s’est poursuivie sur la télévision nationale peu de temps après la rencontre.

Lire sa réaction sur sa page facebook.  

« Suite à l’intervention, le dimanche 27 septembre 2015, du Président de l’Unamab dans l’émission dominicale « Zone Franche » de Canal 3, le chef de l’État, le 1er octobre 2015, a convoqué au palais de la Présidence de la République le Bureau Exécutif de l’Unamab à une séance de travail présidée par le Vice-premier ministre. A l’issue de cette rencontre, il a été décidé que les ministres concernés signent en l’état le projet d’arrêt abrogatoire de l’arrêté du 17 juin 2015, convenu et rédigé d’accord-parties à la réunion du 16 septembre 2015, et que le ministre de la Fonction publique rende public un communiqué pour suspendre provisoirement le concours de recrutement des auditeurs de justice prévu pour se tenir les 28 et 29 novembre 2015. Curieusement et contrairement à ce qui a été retenu, il est diffusé sur la télévision nationale des informations faisant état de l’organisation du concours à bonne date. L’Unamab demande au ministre de la Fonction publique, dans l’intérêt supérieur des justiciables, de se conformer à la mouture du communiqué convenu à la rencontre de ce jour. En tout état de cause, le Be/Unamab attend la signature et la notification de l’arrêté abrogatoire et du communiqué tendant à la suspension du processus frauduleux enclenché pour convoquer une Assemblée générale extraordinaire à l’effet d’apprécier de la suite à donner à son mot d’ordre de grève ».

Michel Adjaka

Président de l’Unamab