Spread the love
Le préfet Komlan Zinsou Sèdzro
Le préfet Komlan Zinsou Sèdzro

Le Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) a effectivement démarré le mercredi 1er novembre 2017 dans le département du Mono. C’est le marché de Lokossa et le Collège d’enseignement général 3 de la ville qui sont les centres d’enrôlement sélectionnés pour abriter l’opération. Au lancement des travaux, le préfet du Mono, Komlan Zinsou Sèdzro a indiqué qu’il a été ont mis à la disposition de son département 218 kits répartis dans 288 zones. Pour lui, cette initiative va permettre aux citoyens sans acte de naissance de disposer d’un acte d’état civil. Mieux, elle permettra à l’Etat central d’avoir un registre national et aux communes de disposer d’un registre communal. «C’est une opération  qui permettra au citoyen béninois de se doter d’un numéro d’identification sur la base de laquelle il aura une carte d’identification aux multiples fonctions. Ce numéro est personnel et permanent. Elle va favoriser à l’Etat un registre d’état civil, fiable et permanent et régler tous les problèmes des citoyens», a-t-il expliqué. Pour le représentant de l’Ant et du Ravip, Gustave Agbodjogbé, cette opération est à saluer car les étrangers sans papiers vivant au Benin pourront, grâce à elle, se faire enrôler et demander  à l’Etat beninois d’assurer la jouissance de leurs droits.

 

Claude Ahove

(Br Mono-Couffo)