Spread the love

uac-de-faceLa crise qui oppose les organisations estudiantines et les autorités universitaires à l’Université d’Abomey-Calavi au sujet de la suppression de la session de rattrapage à la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash) vient de connaître sa fin. La session de rattrapage aura finalement lieu cette année mais avec des mesures d’accompagnement de la part du gouvernement. La décision vient de tomber ce vendredi 07 août au terme d’une rencontre qui s’est tenue entre le chef de l’Etat, le vice-premier ministre, François Abiola, les recteurs, les enseignants, les syndicalistes et les responsables étudiants. Les étudiants ont saisi l’occasion pour présenter leurs excuses aux enseignants et au rectorat au sujet des dégâts et injures orchestrés et infligés à l’endroit de leurs enseignants.