Spread the love
Safio Affo et Augustin Ahouanvoébla
Safio Affo et Augustin Ahouanvoébla

En empêchant la Fédération béninoise de football (Fbf) d’organiser le match Guinée Equatoriale-Bénin disputé à Bata (1-1) dans le cadre de la 1ère journée des éliminatoires de la Can 2017, le ministre des Sports, Safiou Idrissou Affo, voulait sans doute en profiter pour faire plaisir aux « experts » qui le conseillent. De sources concordantes, il a autorisé et, facilité, le voyage d’une délégation pléthorique en Guinée-Equatoriale. Des anciens membres du Comité exécutif de la Fbf, d’éminents membres du bureau de l’association ‘’Elites pour le sport’’, une cohorte de cadres du ministère des Sports, des activistes de la crise du football, des amis et des supporters conseillers ont en effet été embarqués vendredi soir pour suivre ce match à Bata. Selon les informations, pas moins de 70 personnes ont participé à cette expédition. Evidemment, beaucoup ne servaient à rien dans cette délégation. Le ministre leur a simplement offert une balade dans le pays de Théodoro Obiang Nguéma, où ils ont pu séjourner aux frais de la princesse. « Depuis que je suis le football au Bénin, je n’ai jamais vu ça ! (…) », a confié une source à l’Aéroport international de Cotonou. Les billets et les visas ont donc été offerts comme des bouts de pain à des personnes qui tiennent juste à monter dans l’avion… Et visiblement, cela n’émeut personne. En plus, des 24 joueurs et des huit membres de l’encadrement technique, c’est une ‘’meute’’ qui a envahi l’équipe… C’est une colonie de vacances qui est organisée autour des Ecureuils !

 L’acharnement contre Ahouanvoèbla confirmé

Au-delà, le ministre Safiou Idrissou Affo a surtout confirmé son acharnement contre le président de la Fbf, Augustin Ahouanvoèbla. D’autant qu’il a dû collaborer avec les dissidents du Comité exécutif de la Fbf pour organiser ce match éliminatoire. El Farouk Soumanou n’étant chef de la délégation que de nom. C’est bien l’un des ténors des dissidents qui a joué le rôle en balisant le terrain à Bata où il a même servi d’éclaireur… « On a maintenant tout compris (…) », a déclaré un féru du football samedi dernier dans l’émission Stades d’ici et d’ailleurs sur la radio Océan Fm.

 E.A.B