Spread the love
Angelo-Houssou
L’interminable épisode Angelo Djidjiho Houssou

 « J’ai quitté le territoire des Etats-Unis d’Amérique (…). Dans quelques jours seulement, je foulerai le sol béninois, terre de mes ancêtres qui ont combattu des siècles durant, l’injustice et l’agenouillement de l’homme ». C’est l’idée force qui ressort de la lettre du Juge Angelo Houssou adressée aux compatriotes béninois hier 5 août 2015. Lire ci-dessous son adresse.

« Béninoises, Béninois, mes chers compatriotes ! Combattants de la véritable rupture ! Bâtisseurs du Bénin autrement gouverné ! Depuis un certain temps, vous vous posez mille et une questions sur mon retour au Bénin. Certains s’inquiètent à bon droit. D’autres se sentent découragés par rapport au rêve que nous nourrissons ensemble afin que notre pays, le Bénin, retrouve la classe des grandes nations dignes et prospères. Chers combattants ! Je puis vous dire que notre « but » n’a bougé d’un iota et que notre détermination ne doit faiblir sous aucun prétexte. Certes, depuis que j’ai annoncé mon retour au pays, j’ai subi quelques persécutions ayant pour conséquences malheureuses l’avortement à plusieurs reprises de mon voyage retour. Aujourd’hui, je puis vous dire, avec bonheur et confiance, que ces persécutions sont derrière moi. Comme vous le savez et ce, malgré les opportunités que m’offraient les Etats-Unis, j’ai spontanément et librement renoncé à ma procédure d’asile dans le seul et unique dessein de mieux servir ma nation. C’est un choix mûrement réfléchi qui coïncide avec la volonté de nombre de nos compatriotes de sonner le glas de la mauvaise gouvernance; afin de permettre au Bénin de pouvoir enfin réconcilier la démocratie, le développement, la justice, la paix et le pain de tous les jours avec ses enfants et petits-enfants. Je vous assure et vous rassure, ce choix est définitif et les agissements des uns et des autres ne le feront pas fléchir. Pour vous convaincre du caractère irréversible du processus qui nous mène à la victoire, je puis vous dire que j’ai déjà quitté le territoire des Etats-Unis d’Amérique. Un pas vers le retour est franchi et c’est un pas de gagné dans l’engagement commun qui est le nôtre. Je suis actuellement tout proche de la terre natale et, plus précisément à Abuja, en toute sécurité et en pleine possession de tous mes moyens pour enfin rejoindre physiquement notre grande alliance pacifique mais déterminée à faire bouger les lignes de faiblesses du Bénin actuel. Dans quelques jours seulement, je foulerai le sol béninois, terre de mes ancêtres qui ont combattu, des siècles durant, l’injustice et l’agenouillement de l’homme. N’acceptons jamais le pire quand le meilleur est possible ! Merci à chacun et à tous ! »

Abuja, le 5 août 2015

 Juge Angelo D. Houssou

Angelo Houssou face à la muraille de Yayi Boni

Beaucoup annonçaient son arrivée imminente, mais il semble désormais bien plus proche du Bénin. Le juge Angelo Houssou est actuellement au Nigéria. Les choses se précisent donc pour le prétendant à la Marina qui serait en train de s’échauffer pour le scrutin aux grands enjeux de février 2016. Mais, les choses ne sont pas si simples pour lui. Jusque-là, aucune information encore fiable ne renseigne sur sa présence en terre béninoise. Pour tout citoyen ordinaire, il aurait retrouvé les siens depuis hier et on en parlera plus. Mais, pour le cas spécifique du Juge Angelo Houssou, il y a des raisons de noter cette difficulté qu’il éprouve à atterrir en moins d’une heure à l’aéroport de Cotonou ou de passer sans difficulté la frontière de Kraké. La vieille et fétide affaire de l’autre siècle ne semble pas totalement finir dans le subconscient du Chef de l’Etat qui n’est visiblement pas prêt à lâcher les choses. En effet, après le feuilleton qu’il serait inutile de rappeler (affaires empoisonnement et coup d’Etat), le Chef de l’Etat a déclaré, devant caméras et micros, qu’il a pardonné tous les compatriotes qui sont en exil. Mais, la suite du film sera plus compliquée qu’on l’aurait imaginé. Le renouvellement du passeport de Patrice Talon et Olivier Boco (les deux bêtes à abattre du Chef) a été refusé par le Bénin. On en était là quand le visa sollicité par le Juge Angelo Houssou, quelques mois après, pour rentrer au pays a été également refusé. L’opinion, à partir de cet instant, s’est donc fait son idée sur la volonté affichée du Chef de ne pas vite oublier le feuilleton. En dépit de tout ceci, Angelo a sollicité et obtenu des autorités américaines, le quitus pour rentrer au bercail. Une fois que le délai à lui accordé a expiré, il faudra bien qu’il rentre. Ce qui a été certainement fait. Même si, le fait d’atterrir au Nigéria ne pose, à priori, aucun problème (en raison de l’absence de vol direct sur le Bénin), il se fait que le Bénin de Yayi Boni se refuse d’accueillir Angelo Houssou. Le fait ne peut plus surprendre, mais tout ceci suscite tout de même des interrogations. Angelo Houssou devra-t-il emprunter la même voie de sortie pour entrer au Bénin ? Si oui, qu’en sera-t-il de sa sécurité ? Peut-il résider librement et faire campagne au Bénin, alors même qu’il éprouve si tant de difficultés déjà à l’entrée? Les prochains jours seront à coup sûr croustillants.

Il n’est pas révoqué

 A travers un communiqué du Ministère du travail, le Juge Angelo Houssou avait été sommé de rejoindre son poste sous peine d’être considéré comme démissionnaire et révoqué de la fonction publique. L’information passait en bande défilante sur la Chaine nationale, alors même qu’il était aux Etats-Unis.   Mais, les informations reçues au sein de la magistrature renseignent sur le fait que le statut de l’intéressé n’a nullement été modifié. « Angelo Houssou demeure juge et pourra être réintégré à son arrivée », renseigne la source. Il n’y a donc aucun acte pris dans ce sens.

 AT