Spread the love

erick-n'daL’ancien ministre des Enseignements maternel et primaire, Eric N’da Kouagou (photo), député de la 7ème législature, est décédé hier dans un hôpital en Afrique du Sud où il a été évacué pour suivre des soins de santé.

Ayant passé quatre ans et 23 jours comme ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp), Eric N’da Kouagou s’était illustré à travers les grandes réformes qu’il avait entreprises au sein de ce département ministériel. Il avait notamment initié la construction et l’équipement des infrastructures pédagogiques au profit des écoles maternelles et primaires ainsi que des Ecoles normales d’instituteurs, le recrutement d’enseignants au profit des écoles, l’amélioration du dialogue avec les partenaires sociaux du ministère, la poursuite du transfert des ressources aux Communes. Eric N’da Kouagou fut l’instigateur de l’avant-projet de loi portant statut particulier du personnel du Memp de même que l’intégration de l’informatique dans l’enseignement primaire. Élu député lors des dernières législatives, le décès de Eric N’da Kouagou intervient, à quelques jours de la tenue du premier tour de la présidentielle où son alliance politique (Fcbe) compte sur son électorat, pour ratisser large au profit du candidat Lionel Zinsou. La famille du défunt, assistée du gouvernement béninois, a déjà engagé les démarches pour son rapatriement et l’inhumation à Boukombé sa ville natale.

AT