Spread the love

Clémént-DognonLe correspondant du Groupe de presse « Le Matinal » dans les départements du Borgou et de l’Alibori, Clément Dognon n’est plus. Il a été tué dans la nuit du mardi au mercredi 09 décembre 2015 à Parakou. Tout porte à croire, qu’il s’agit d’un meurtre car Clément Dognon aurait été mortellement atteint par plusieurs coups de feu. Selon les informations recueillies auprès de la sœur de la victime, les voleurs seraient arrivés chez ce dernier et ont essayé de rentrer dans sa chambre par la fenêtre du salon. Le bruit a réveillé Gildas Sarigaté, un de ses voisins et collègue de l‘Ortb, qui a crié au voleur. Alerté par le bruit de celui-ci, Clément Dognon sort sa moto et demande à Gildas Sarigaté de le suivre pour faire la ronde. C’est au cours de cette dernière qu’ils se sont retrouvés en face des présumés voleurs qui ont ouvert le feu sur eux. Dans cette fusillade, Clément Dognon, a été gravement atteint à l’abdomen. Il est décédé quelques instants plus tard au Centre Hospitalier Départemental (Chd) du Borgou aux environs de 4 heures du matin. Son corps est déposé à la morgue.

Léonce ADJEVI