Spread the love

GREVELa grève déclenchée par  l’union nationale des magistrats du Bénin Unamab à compter de ce Mardi 04 Avril, est entièrement suivie, peut-on tenter de dire. Le désespoir et le désarroi se lisaient sur les visages des justiciables venus à la cour d’appel de Cotonou dans la matinée de ce mardi pour des audiences. Lancée depuis le mardi  28 mars dernier, cette grève prend une nouvelle tournure en passant de 48 heures à 72heures ceci pour une durée illimitée à compter. Ces magistrats souhaitent  le retrait pur et simple du texte introduit au parlement le 16 mars  dernier et l’introduction d’un nouveau projet de loi.

Laure Assankpon (Stag)