Spread the love
Ajecob-min
Le présidium pendant les travaux

L’Association  des jeunes de la commune de Bohicon (Ajecob) a tenu, samedi 27 octobre 2018, son deuxième congrès ordinaire. Initiée autour du thème « Jeunesse de Bohicon, mobilisons nous autour du développement de notre chère ville », cette séance était une occasion pour les jeunes de la ville carrefour de réitérer leur volonté à s’unir pour le développement de leur commune.

« L’Union fait la force ». C’est fort de ce dicton populaire que les jeunes de la commune Bohicon, à travers leur creuset « Ajecob », se sont réunis le samedi 27 octobre 2018. Ce conclave a pour objectif de susciter la mobilisation chez la couche juvénile pour atteindre sa vision commune ; celle du développement de Bohicon. Dans son intervention, Yves Roland Bokossa, président de l’Association  des jeunes de la commune de Bohicon (Ajecob), a invité ses pairs à conjuguer leurs efforts pour le développement de leur ville. « Pour cela, départissions nous de la politique politicienne et unissons nous », a-t-il déclaré. Quant au parrain de l’événement,  Germain Modeste Yaou, il a indiqué  qu’il est important que la jeunesse de Bohicon reste ensemble pour développer sa cité. Cela, conformément  au mot d’ordre du chef de l’Etat qui amène à fédérer les énergies pour mieux les orienter. « Nous devons rester ensemble pour dégager tout ce qui constitue un goulot d’étranglement au développement de la ville », a-t-il indiqué. A ses dires, les jeunes doivent s’unir pour porter leur voix et contribuer au développement de la ville de Bohicon.

Gaétan Nato (Br Zou-Collines)