Spread the love
tricotage
Une œuvre d’art réalisée par les enfants

Les responsables de la Fondation Africa tomorrow (Fat) ont procédé à l’inauguration d’un centre d’éveil et de créativité pour enfants. La  cérémonie de lancement de ce centre a eu lieu samedi dernier dans l’enceinte de la  structure.

Les quartiers de Cotonou ne comptent plus un soupçon de camion fabriqués par les boîtes de conserve et les cartons. Les enfants n’ont plus le goût de la créativité qui mobilisait ceux d’hier. Tout semble leur tomber du ciel, ce qui dans bien de cas limite leur imagination et les rend improductifs à l’âge adulte. Ce vide, le centre Fat de la Fondation Africa tomorrow a voulu le combler. Elle a créé à Cotonou un grand centre de bricolage pour réveiller au niveau des enfants, ce désir de créer. Appuyé par des artistes peintres et plasticiens, il affine ce côté inventif de l’enfant en mettant en musique l’apprentissage et le jeu.  Pour le Président de la Fondation Paul Tossa, l’enfant a besoin d’être moulé dans un environnement qui l’amène à réfléchir constamment pour trouver des réponses aux défis de son époque. Le centre Fat affirme-t-il entend  façonner son imagination en lui donnant le pli de l’apprentissage ludique. « On peut apprendre en jouant et on apprend d’ailleurs bien en jouant. Les jouets qu’on fabriquait avaient un côté scientifique assez intéressant qu’on négligeait. Il faudra apprendre aux enfants à comprendre tout ceci pour mieux se former dans l’avenir », a-t-il fait savoir. Pour la directrice du centre, il existe tout un panel de programme pour les enfants. « Nous avons des ateliers d’improvisation et de dessin, des ateliers de lecture avec une bibliothèque ou les enfants peuvent emmener les livres. Nous avons les ateliers de peinture et de bricolage. Nous avons des ateliers de leadership, de danse, de théâtre et de musique etc. C’est tout un panel pour amener les enfants à être davantage créatifs et ingénieux », a-t-il fait savoir.

HA