Spread the love
Le-maire-Tozo
Le maire Rigobert Tozo invite les partenaires à développer Toviklin

Le développement de la Commune de Toviklin préoccupe le maire Rigobert Tozo. Sur l’émission « Actu matin » de Canal 3, lundi 28 août 2017, il a invité le gouvernement et les Partenaires techniques et financiers (Ptf) à l’accompagner dans sa vision de développement de la Commune.

Le maire de Toviklin veut mettre sa Commune sur les rails du développement. Convaincu que le Conseil communal seul ne peut le faire, Rigobert Tozo a profité de son intervention sur la chaîne de télévision privée Canal 3 pour lancer un appel au gouvernement et aux Partenaires techniques et financiers (Ptf), eu égard aux difficultés que rencontrent les populations en matière d’écoulement des produits vivriers, notamment les oranges. L’invité du journaliste Thanguy Agoï a félicité le gouvernement qui l’a déjà appuyé à travers le fonds Fadec pour la desserte de 120 pistes rurales. Il n’a pas manqué d’exhorter l’Exécutif à le soutenir pour les autres pistes qui restent encore non praticables. Par rapport à l’accès à l’eau potable et à l’électricité de ses populations, il a pris des engagements avec les responsables de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) et de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb). Ceci, pour l’électrification des arrondissements qui baignent encore dans l’obscurité et l’amélioration de l’accès de ses administrés à l’eau potable. « J’ai mené des démarches pour rendre fonctionnelles les 8 adductions d’eau villageoise. J’invite l’Etat et les Partenaires techniques et financiers à m’appuyer dans cette mission », a-t-il confié. Il a indiqué avoir déclaré son soutien au Programme d’actions du gouvernement (Pag) de Patrice Talon pour le bien-être de ses administrés. « Nous avons décidé d’apporter notre soutien au président de la République, Patrice Talon car Toviklin va bénéficier de nombreuses actions dans ce Pag telles que le pavage des voies dont celles de Doko que j’ai décidé moi-même de transformer en deuxième ville de Toviklin », a-t-il renchéri. Concernant la crise qui secoue le Conseil communal, le maire Rigobert Tozo s’est dit serein et a invité ses détracteurs à la tolérance. « Le Conseil communal fonctionne très bien. Les conseillers communaux et moi travaillons en parfaite symbiose. C’est un vent qui est en train de souffler et cela va passer », a-t-il rassuré.

Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)