Spread the love

thumbnail (1)Le ministre de l’énergie, Jean-Claude Houssou poursuit ses rencontres pour le développement des énergies renouvelables. Il a reçu en audience les membres de l’Association interprofessionnelle du secteur des énergies renouvelables (Aiser) le jeudi 15 février 2018.

Après la visite de quelques structures qui font la production des énergies renouvelables à Cotonou et environs, c’est au tour de la structure faitière de rencontrer l’autorité de tutelle pour discuter des problèmes liés au secteur. Jeudi dernier, Jean-Claude Houssou a rencontré les membres de l’Association interprofessionnelle du secteur des énergies renouvelables (Aiser). Pour le ministre de l’Energie, les réformes dans le secteur de l’énergie constituent une priorité pour le gouvernement du président Patrice Talon en raison des retombées concrètes et bénéfiques pour les populations béninoises. Dès lors, le secteur des énergies renouvelables tient une part importante dans le développement économique qu’il ne faut pas négliger. Au cours des discussions, il a promis faire de son possible pour soutenir l’Association. « Le gouvernement du Nouveau départ a opté pour un mix énergétique responsable et les membres de l’Aiser ont démontré qu’ils sont également dans cette dynamique », a-t-il confié au terme de l’audience. A l’en croire, le secteur manque de soutien et de visibilité et il est important d’y remédier. De ce fait, il a informé les membres de l’Aiser sur la prochaine grande rencontre de Cotonou qui permettra aux acteurs du secteur des énergies renouvelables d’avoir des opportunités de financements à travers le fonds vert. « La biomasse et l’éolien ne sont pas des aspects à négliger », a-t-il ajouté. Faustin Dahito, président de l’Aiser, s’est dit satisfait des échanges avec le ministre. « Nous avons désormais une idée claire des ambitions du gouvernement pour le secteur des énergies renouvelables », a-t-il indiqué. Il faut souligner que l’Aiser est un creuset qui regroupe des ingénieurs, des professeurs d’Université, des techniciens supérieurs en énergies renouvelables, des enseignants de divers ordres et des bureaux d’études, pour le développement et la promotion du secteur.

Donald Kévin Gayet (Stag)