Spread the love
homéky
Le ministre Oswald Homéky sur la bonne voie

Les classes sportives, vaste programme d’initiation progressive au sport à la base, initié par le ministère des Sports et inscrit dans le Programme d’actions du gouvernement « Bénin Révélé » sont entrées dans leur phase opérationnelle ce lundi 2 octobre 2017.

Comme annoncé, le ministre des Sports, Oswald Homéky, a déployé depuis ce lundi et pour toute la semaine dans les 77 communes du Bénin, ses cadres pour aller expliquer, sensibiliser davantage et faire adhérer tous les acteurs de la chaîne sportive au niveau des collèges et lycées à ce projet futuriste, novateur et inclusif ouvert à tous les jeunes garçons et à toutes les jeunes filles de la 6è en Terminale. Les émissaires du ministre Homéky en ont profité pour remettre à l’ensemble des responsables d’établissement des fiches d’inscription afin de permettre aux apprenants de s’inscrire volontairement dans l’une des cinq disciplines sportives retenues à savoir le football, le handball, le basket-ball, les arts martiaux et l’athlétisme. Au total, 89 classes sportives sont ouvertes à raison d’une classe sportive par commune à l’exception de Cotonou qui en compte 13. Pour rappel, les classes sportives sont un rassemblement des élèves pour prendre part à une initiation progressive du sport à la base afin d’y révéler des talents qui vont constituer des pépinières pour alimenter au final, les académies sportives et le monde professionnel. À travers ce programme, le gouvernement béninois a jugé utile et nécessaire d’occuper les jeunes élèves dans une certaine tranche horaire pour leur permettre de pratiquer le sport de leur choix tout en poursuivant leurs études. Ainsi, les après-midi du mercredi et du vendredi ainsi que le samedi matin et accessoirement le dimanche matin sont retenus pour permettre à ces jeunes élèves de pouvoir exercer la discipline sportive de leur choix. Ceci sous la direction d’encadreurs sportifs recrutés et formés et qui seront déployés à cet effet. Pour la concrétisation et la réussite de ce programme, le gouvernement béninois a pris toutes les dispositions nécessaires. Ainsi, l’aspect sanitaire des enfants est pris en compte. Les infirmeries des centres retenus seront renforcées et les enfants passeront systématiquement des visites médicales afin de s’assurer de leur aptitude à faire du sport. Les ressources adéquates sont déployées en conséquence. Il faut rappeler que les championnats scolaires seront désormais organisés sous le leadership du ministère des Sports.
 
AT