Spread the love
agbenonciLes membres du Conseil sectoriel du dialogue social du ministère des Affaires étrangères ont organisé les 12 et 13 septembre 2017 à Grand-Popo leur première session ordinaire. Au cours de cette rencontre, ils ont été formés sur les avantages du dialogue social en vue d’une paix durable au sein du ministère. A l’ouverture de cette session, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Aurélien Agbénonci, a déclaré que les échanges  permettront aux participants de formuler des solutions idoines pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs du ministère. « Le dialogue social est important pour un climat social apaisé et propice à l’épanouissement social des travailleurs. Ma prise de service a donné lieu à la mise en place d’un comité de transition qui a élaboré des propositions de réformes. Il faut que nous prenions au sérieux cette nécessité de préserver la paix. Il faut que ce dialogue soit un dialogue constructif pour la  préservation de la paix sociale et l’épanouissement des fonctionnaires », a-t-il confié. A l’en croire, le climat de paix ne peut être instauré durablement dans ce département ministériel sans un minimum de patriotisme et de respect mutuel de la part des fonctionnaires. Se basant sur ces valeurs, il a pris l’engagement de poursuivre les recommandations formulées dans le cadre de cette réunion.  Il  a invité les participants à faire de la diplomatie béninoise un model de développement. « Nous sommes chargés de donner une nouvelle  vision à la diplomatie. Le rôle du diplomate doit changer. Je suis déterminé à poursuivre le dialogue avec toutes les composantes du ministère et associer tous les acteurs en vue de trouver ensemble les solutions possibles pour l’amélioration des conditions de vie des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères », a-t-il conclu.
 
Claude Ahovè
(Br Mono-Couffo)