Spread the love

talonLe président Patrice Talon fera son troisième discours sur l’Etat de la Nation ce jour jeudi 27 décembre 2018. Il exposera à la Représentation nationale, le contenu de son plan global de gestion du pays à mi-parcours.

La marche pour le progrès est parsemée de ronces. Les efforts de progrès des grands Etats se font dans la douleur. Le Bénin fait sa marche pour le progrès avec sur le chemin, des écueils. L’exercice n’est pas aisé, mais avec la vision globale affichée par le régime actuel, l’espoir se dessine tout bonnement. C’est cet espoir que le Chef de l’Etat s’apprête à nourrir ce jour à travers les grands axes de son programme mis en œuvre. Au-delà des mots, l’exercice de ce jour est celui d’actes qui traduisent la volonté de tout un gouvernement de sortir le Bénin de ce gouffre dans lequel il est empêtré. A faire une petite comparaison entre les promesses annoncées l’année passée et les niveaux de réalisation, on réalise que le régime actuel est celui de l’action. Tenez! Au cours de son discours sur l’état de la Nation effectué le 22 décembre 2017, le Chef de l’Etat a annoncé un certain nombre d’actions phares. Lesdites actions, dans leur majeure partie, ont été réalisées. Les premières actions phares qu’il a annoncées est la lutte contre les faux médicaments et la construction des hôpitaux de zone d’Allada et de Pobè. Sur ces plans, l’opinion s’accorde à reconnaître que le Bénin est un pays assaini sur le plan des médicaments prohibés. Les nombreux procès et décisions de justice condamnant les trafiquants pendant l’année témoignent de cet engagement du gouvernement à faire cesser ces actes illicites. Au-delà de l’intention, il est heureux désormais de noter que le Bénin entre-temps plaque tournante du trafic ne l’est plus. Mieux, l’hôpital de zone d’Allada annoncé est désormais opérationnel et les travaux de celui de Pobè sont presque achevés. Toujours sur le plan de la santé, le Chef de l’Etat a annoncé plusieurs réformes touchant le cadre institutionnel et le fonctionnement du secteur de la santé destinées à assurer sa dépolitisation et une plus grande professionnalisation de ses acteurs ainsi que l’amélioration des plateaux techniques. Sur le plan de la professionnalisation, le gouvernement a entamé et achevé le processus qui a conduit à supprimer définitivement l’exercice en clientèle privée au niveau de certains hôpitaux. A ce niveau aussi, de nombreux centres de santé clandestins ont été fermés sans état d’âme. Au cours de son discours sur l’Etat de la Nation, le Chef de l’Etat a réaffirmé son engagement à lutter contre la corruption. L’actualité avec le procès Icc-Services conduit par la nouvelle Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) est la matérialisation visible de cette volonté du Gouvernement. Les votes effectués à l’Assemblée nationale de la levée d’immunités de certaines personnes impliquées dans des dossiers de prévarication sont assez expressives de cette volonté de lutter contre la corruption.

 Promesse tenue sur le plan des infrastructures

 Sur le plan des infrastructures, le régime actuel a tenu ses engagements sur plusieurs plans. Le grand projet annoncé et entamé est celui de l’Asphaltage. En effet, dans son discours en décembre 2017, le Chef de l’Etat a annoncé le démarrage du projet  asphaltage dans les villes de Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo, Semè-Kpodji, Abomey, Bohicon, Lokossa, Natitingou et Parakou. Ce projet est bel et bien en cours de réalisation actuellement. Le gouvernement a égalemententamé un autre projet annoncé en décembre dernier. Il s’agit de la construction de la Cité administrative d’Abomey-Calavi et des cités administratives départementales. Le gouvernement a effectivement démarré l’aménagement et le bitumage des routes Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara, Kandi-Ségbana-Frontière Nigeria, Toffo-Lalo-Agbangnizoun-Abomey-Djidja, la reconstruction des routes Porto-Novo-Akpro-Missérété-Pobè et Bohicon-Parakou, l’aménagement et le bitumage de la Route des Pêches. Tous ces projets annoncés en 2017 sont effectivement en cours de réalisation. Tout cela démontre à souhait que le gouvernement actuel tient parole. Les grands projets annoncés en 2017 pour démarrer en 2018 l’ont été effectivement dans les délais requis. Il ne fait pas l’ombre d’un doute. C’est le signe du sérieux du gouvernement et de sa détermination à tenir ses engagements dans les délais fixés. Face aux élus du peuple ce jour, le Président de la République prendra de nouveaux engagements avec le peuple. Des engagements qu’il respectera assurément.

 AT

 Le message du chef de l’état à suivre sur les canaux digitaux de la présidence

 Le chef de l’Etat sera à l’Assemblée nationale ce jeudi 27 décembre. Conformément à l’article 72 de la Constitution, Patrice Talon va délivrer le traditionnel message sur l’état de la Nation. L’intégralité de son intervention est à suivre sur les canaux digitaux de la présidence de la République. Lire le communiqué publié dans ce cadre.

 Conformément aux dispositions de l’article 72 de la Constitution du 11 décembre 1990, Monsieur Patrice Talon, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du gouvernement se rendra le jeudi 27 décembre 2018 à l’Assemblée nationale pour délivrer son traditionnel message sur l’état de la Nation.

Une occasion pour le Président de la République de passer en revue ses différentes actions secteur par secteur notamment dans les domaines de l’économie, de l’énergie, des infrastructures, de l’agriculture, de l’éducation, du social, des technologies de l’information et de la communication, de la diplomatie, de la justice, du cadre de vie, de l’eau potable, de la santé, des entreprises et du sport.

Vous suivrez en temps réel le message sur l’état de la Nation du Président de la République face aux députés sur les canaux digitaux de la Présidence du Bénin aux adresses :

Facebook => https://www.facebook.com/presidencebenin

Twitter => https://twitter.com/PresidenceBenin