Spread the love

45573359295_d2db4a436d_zPlus qu’un discours, le message du Chef de l’Etat a été une ode du cœur. Patrice Talon a exprimé à son peuple le fond de ses aspirations et ses  ambitions pour faire du Bénin un pays prospère et bien gouverné, mais surtout un pays qui retrouve sa place dans le concert des Nations.

Dans la forme, le discours du Chef de l’Etat est limpide comme l’eau de roche. Il est, bien organisé et structuré. Avec courage et abnégation, le Président de la République a reconnu les efforts de son peuple et exprimé sa contribution aux mérites des résultats positifs engrangés. Dans le discours du Chef de l’Etat, se traduit la conviction de ce que l’œuvre en cours est salutaire. Patrice Talon affirme que cette œuvre devrait engager le peuple béninois tout entier, car elle vise le présent et le futur. Dans un discours franc empreint de vérité, le Président de la République a dressé la liste non exhaustive mais significative de ses réalisations et a surtout montré qu’il comprend l’état d’esprit de ses concitoyens et qu’il en tient compte au quotidien. Le Chef de l’Etat n’est cependant pas resté ingrat par rapport aux sacrifices communs consentis pour un mieux-être collectif et la nécessité d’exalter la République. A écouter le Chef de l’Etat, on réalise que l’optimisme est de mise. En témoignent les résultats affichés par le gouvernement Talon dans presque tous les domaines. En témoigne aussi la reconnaissance de la communauté internationale. Avec le discours du Chef de l’Etat,on a des raisons d’être convaincu que le Bénin est progressivement de retour. Devant la représentation nationale, le Chef de l’Etat n’a pas occulté la nécessité de poursuivre les efforts nécessaires pour parachever l’œuvre. « Même si les choses paraissent dures, chaque béninois doit se sentir fier d’être acteur de cette transformation de notre pays et qui augure de ce que les investissements de survie sont en train d’être réglés pour qu’on pense désormais à notre confort », a laissé entendre le Chef de l’Etat Patrice Talon. La qualité du discours du Chef de l’Etat a suscité  le standing ovation des députés à la fin. C’est une première et malgré l’atmosphère de fin de législature, cela témoigne du fait que le Chef de l’Etat a comblé les attentes et touché le cœur des représentants du peuple.

 AT