Spread the love

Aev Parakou2La municipalité de Parakou bénéficie d’une Adduction d’eau villageoise (Aev) installée au quartier Swinrou. La réception de ce joyau entièrement financé par le Royaume des Pays-Bas a été faite le vendredi 12 janvier 2018 en présence des autorités politico- administratives, sages et notables ainsi que des populations de la cité des Kobourou.

Un château d’eau d’une capacité de 40 mètres cubes m3 sur 15 m de hauteur sous cuve, la fourniture et la pose de 12 037 ml de conduite en Pvc, la réalisation de 14 bornes fontaines, la réalisation de 03 branchements privés, la fourniture et la pose d’un groupe électrogène et d’une pompe électrique, la réalisation d’un abri groupe et la mise en place d’un dispositif de chloration type Sanikit. Le tout réalisé à un coût global de 219 389 494 FCfa. Ainsi se présente la consistance des travaux réalisés grâce au partenariat entre le Bénin et le Royaume des Pays Bas. Cet ouvrage pouvant desservir plus de 10 000 âmes vient réduire de façon significative les peines des populations de Parakou et plus précisément des localités de Kpassagambou, Bakou N’kparou, Swinrou, Nikki Kpérou, Dankpararou et Gah Yankabou. Il est a noté que c’est grâce au dynamisme et à la détermination des autorités municipales de Parakou que l’Ambassade des Pays-Bas s’est aussi engagée à financer le développement de la Commune. Après avoir exprimé toute sa gratitude à l’endroit du donateur, le maire Charles Toko a annoncé que la commune a bénéficié auprès du même partenaire d’une enveloppe de 800 millions de FCfa pour l’aide à la gestion de la station de boue de vidange et la construction de 34 latrines publiques à travers un autre projet dénommé Omi-Delta. Il a affirmé que les actions de ce vaste et salutaire projet démarrent cette année. Le maire Toko a aussi indiqué que les autorités municipales joueront pleinement leur partition en faisant un bon usage des fonds mis à leur disposition. Il a remercié le Président de la République, Patrice Talon pour avoir dynamisé la coopération internationale et surtout pour l’intérêt qu’il accorde au développement des collectivités locales béninoises. Selon Sanni Bio Bayé, Secrétaire général de la préfecture de Parakou représentant le  préfet du Borgou empêché, plusieurs personnes en milieu urbain, périurbain et rural au Bénin n’ont pas accès à l’eau potable. Ainsi, confie-t-il, la construction de cette Aev contribuera à remédier substantiellement à ce problème. « Le défi de l’eau et de l’assainissement à Parakou  constitue une préoccupation des Pays Bas », dira Michel Snet représentant de l’Ambassade des Pays Bas. C’est pourquoi il a réitéré l’engagement de son pays à œuvrer pour l’éradication de ce problème. Le ministre de l’Eau et des mines Samou Séïdou Adambi a déclaré que le gouvernement, à travers le Pag 2016-2021, a mis toutes les stratégies en place pour que le dernier Béninois puisse avoir de l’eau de bonne qualité. Après avoir remercié le royaume des Pays-Bas pour ses multiples contributions à l’endroit du Bénin pour l’atteinte des objectifs du développement, le ministre a invité tous les acteurs impliqués dans la gestion de cet ouvrage à en faire un bon usage.

 Alexis Ogoubi

(Coll)