Spread the love

Jean-Claude HoussouLes sociétés Sobébra, Scb et Huangyu, trois grands consommateurs des produits de la Sbee, sont satisfaites de la disponibilité et de la qualité de l’énergie à elles fournie depuis deux ans. Elles l’ont fait savoir au ministre de l’Energie lors de sa visite de leurs unités de production, dans l’après-midi du mardi 16 octobre 2018.

Depuis deux ans et demi, une nette amélioration est constatée dans la fourniture de l’énergie électrique par la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). Trois grandes entreprises de la place viennent de reconnaître la justesse de l’œuvre titanesque entamée depuis le 06 avril 2016 par le gouvernement pour conjuguer définitivement au passé l’épineux problème de délestage. Il s’agit de la Sobébra, Cimbénin et Huangyu, trois grands consommateurs des produits de la Sbee. Face au ministre de l’Energie hier mardi, les responsables de ces différentes entreprises ont longuement loué les mérites du régime du Nouveau départ qui a réussi le pari de booter de leur quotidien le délestage. « Nous avons noté qu’il y a eu un avant et un après 2016. Nous avons un indicateur très simple, qui n’est pas politique. C’est le nombre d’heures que tournent nos groupes électrogènes. Ils tournent aujourd’hui à une cadence de 3% contre 30 % en 2016. Nous sommes à un taux de 3% d’électricité autoproduite. Cela dit, ce n’est pas parce que l’électricité est disponible que nous devons en abuser », a fait observer le Directeur général de la Sobébra, Yves-Ménager. Même son de cloche à Scb où la Directrice commerciale,  Stéphanie Antar ne s’est pas embarrassée de mots pour dire toute son admiration pour le travail que le ministre Jean-Claude Houssou et son équipe abattent au quotidien pour rendre disponible l’intrant  énergie à plein temps. Selon le ministre Dona Jean-Claude Houssou, cette sortie est la preuve que le gouvernement est à l’écoute des grands consommateurs, parce qu’il compte sur les grandes sociétés pour la reconstruction de l’économie voulue par le chef de l’Etat. Ce qui doit apporter une amélioration au niveau du bien-être des populations. « Ce que j’ai noté, c’est que, unanimement, les sociétés ont exprimé très naturellement qu’il y a des améliorations. Des améliorations nettes constatées depuis deux ans, notamment au niveau de la quantité  d’autoproduction. L’énergie autoproduite à la Sobébra par exemple, de 30%, est tombée à 3% ; ce qui veux dire que 97% de l’énergie qu’elle consomme aujourd’hui provient de la Sbee. C’est la preuve que le travail que fait la Sbee avec la détermination du gouvernement, est en train de porter ses fruits », a fait savoir l’autorité ministérielle. Par la même occasion, le Numéro 1 de l’Energie au Bénin a rassuré toutes les entreprises de ce que des actions à moyen et long termes sont entreprises par l’Exécutif pour faire du Bénin un  pays où les grandes sociétés pourront mieux développer leur génie dans le cadre industriel.

 Le ferme soutien de Honfo

 A la société Huangyu sise à la Zone franche industrielle à Sèmè-Podji et qui est spécialisée dans la fabrication du fer à béton, l’une des difficultés auxquelles fait face la société a été exposée au ministre de l’Energie. « Quand le ministre a pris fonction en 2016, on était les premières personnes à aller le voir pour nos soucis énergétiques. La Sbee n’a pas pu nous donner notre souscription. Sur 15 Mda, nous n’avons reçu que 8 Mda », a confié Akandé Taofic Sofiano. Séance tenante, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a promis qu’en 2019 ils auront la satisfaction totale. « Ils étaient venus me voir pour qu’on améliore les conditions de livraison de l’énergie, et c’est avec plaisir que je constate qu’ils sont satisfaits au niveau de la stabilité. Ce qui leur a permis d’avancer sur leur production de fer à béton. Mais, ils m’ont encore dit qu’ils veulent plus d’énergie. C’est légitime. Je leur ai expliqué que la dynamique du gouvernement va dans le sens d’une disponibilité totale en quantité et en qualité », a-t-il déclaré. Pour l’étape de Huangyu, le ministre avait à ses côtés le maire de Sèmè-Podji. Charlemagne Honfo a dit toute sa joie d’être associé à une telle visite. « Je veux dire un sincère merci au ministre pour le pragmatisme qui le caractérise. Avec les différents projets en vue, je peux déjà rassurer les populations que le gouvernement ne nous a pas oubliés », a insisté l’édile.

 Joël Samson Bossou