Spread the love

tossou-laurentEn cette période de fête de fin d’année, les populations béninoises peuvent consommer le courant électrique sans modération. Le directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) leur donne la garantie qu’il n’y aura pas de perturbation sur le réseau durant cette période. C’était au détour de sa visite des sites de production le lundi 24 décembre 2018.

Le courant électrique sera disponible en quantité et en qualité pour permettre aux ménages de passer d’agréables fêtes de fin d’année. Le premier responsable de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) en fait le pari. Selon Laurent Tossou, des instructions fermes ont été données aux agents pour assurer la continuité de la fourniture de cet intrant majeur qu’est le courant. « Sur instructions du Chef de l’Etat qui nous ont été transmises par le ministre de l’Energie, nous nous sommes rendus au Ghana et au Nigéria pour nous assurer de la disponibilité de 400 mégawatts par l’importation », a-t-il rassuré. Outre cela, il y a la production locale. A en croire Laurent Tossou, les moyens de production loués par l’Etat sont en pleine santé et sont capables de délivrer toute la puissance nécessaire en cas de défaillance dans la continuité de la fourniture du courant électrique sur tous les sites. « Nous sommes capables de supporter toutes les charges pendant les fêtes. Les populations peuvent pomper, c’est pour leur bien », a-t-il conseillé. Même assurance avec le directeur commercial et de la clientèle. « Toutes les dispositions sont prises, et nous sommes sûrs que les clients vont passer une belle fête de fin d’année sans coupure. S’il y en a, ce serait une panne que nous ne souhaiterions pas. J’invite les populations à nous informer des éventuelles pannes qu’elles constateront », a exhorté Raymond Okpéicha.

 Des projets en vue

 Profitant de cette tournée dans les centrales d’Akpakpa, de Gbégamey et de Vèdoko, le directeur général de la Sbee a levé le voile sur les investissements en cours pour renforcer la capacité énergétique du pays. Selon Laurent Tossou, l’Etat s’est engagé à accompagner la Sbee au niveau de la production, et un accord-plan a été signé. « Avec la construction de la centrale de Maria-Gléta 2, nous avons espoir que dans quelques semaines, nous allons démobiliser les groupes en location pour mettre en ligne la centrale », a-t-il souhaité. Outre cela, il y a d’autres projets de production avec les Ipp où trois centrales de 120 mégawatts sont en pleine négociation pour favoriser l’autonomie énergétique. « Il y a énormément de choses qui se font aujourd’hui. Nous avons sept à huit projets avec les partenaires techniques et financiers qui ont permis de développer plusieurs kilomètres de réseau. Nous avons 6 mille kilomètres de réseau déployés depuis mai 2016.  Ça a permis d’augmenter le nombre de clients qui,  de 500 mille, est passé à 621 mille abonnés », a-t-il informé.

 JSB