Spread the love

Toboula 2Le préfet du département du Littoral, Modeste Toboula a rencontré hier mercredi 4 juillet 2018, le collectif des vendeurs d’essence frelatée de son département. Au cœur des échanges, les nouvelles dispositions du code pénal interdisant la commercialisation de l’essence de la contrebande. Modeste Toboula, est revenu sur les mesures d’accompagnement du gouvernement béninois pour faciliter leur reconversion. Selon ses dires, l’objectif visé par ce projet, est l’amélioration des conditions de distribution des produits pétroliers au Bénin par la mise à disposition des acteurs de matériels modernes et sécurisés, et l’organisation des acteurs du secteur. A l’en croire, les vendeurs seront recensés et il sera mis à leur disposition des équipements modernes de distribution des produits pétroliers. Des mini stations mobiles d’une capacité de plusieurs centaines de litres de même que des équipements de transport dudit liquide seront aussi installés. Il a également fait savoir que la phase pilote du projet va démarrer par la ville de Cotonou.  » Toute personne qui refuserait de se conformer aux nouvelles dispositions avec l’accompagnement du gouvernement, se verra interpeller par la police pour des poursuites judiciaires », a averti le préfet Modeste Toboula.

Léonce Adjévi