Spread the love

Ecureuils-Cadet1Les derniers développements de l’affaire « disqualification du Bénin du tournoi qualificatif à la Can U-17 » sont prometteurs pour la manifestation de la vérité. En effet, dans la journée d’hier, Oswald Homeky, ministre des Sports a déposé une plainte contre X auprès du procureur de Cotonou afin que les enquêtes idoines soient menées. Dans la foulée, certaines personnes qui ont dénoncé la supercherie avant l’expédition de Niamey ont été écoutées. Aux dernières nouvelles, une unité de la Police a interpellé les dix joueurs concernés par la fraude sur leurs âges et un membre de l’encadrement technique à leur retour à l’aéroport. Enfin, un communiqué du Parquet de Cotonou signé du Procureur de la République vient confirmer qu’une enquête judiciaire est désormais ouverte sur ce dossier. C’est dire que les têtes vont tomber.

  Armel Nelson Avadémey

Les têtes vont bientôt tomber

C’est une tragédie. Une affaire sulfureuse qui discrédite le Bénin. En effet, 10 des 18 joueurs sélectionnés pour le tournoi qualificatif à la Can U-17 ont été recalés au test d’Irm organisé par la Caf à Niamey. Les autorités béninoises ont demandé une contre-expertise pour situer les responsabilités. Bien que le gouvernement ait pris les précautions pour qu’une telle chose n’arrive, le Bénin a été purement et simplement disqualifié par la Confédération africaine de football. Selon Oswald Homéky, ministre des Sports, ce qui s’est passé à Niamey est inadmissible. « Nous apporterons en toute responsabilité toutes les clarifications et tous les éléments de preuve sur cette situation. C’est une question de responsabilité et d’honneur! », a déclaré le patron des Sports. Dans la même dynamique, le Comité exécutif de la Fbf a tenu une réunion d’urgence dimanche 2 septembre 2018. A la suite de cette séance de travail, le président Mathurin de Chacus a affirmé qu’il n’acceptera pas que le Bénin soit humilié de la sorte. Il a indiqué que les responsables seront sanctionnés. « Les sanctions seront très lourdes. J’ai déjà déposé une plainte contre X au Tribunal de Cotonou et les gens seront sanctionnés », a-t-il indiqué.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)

Communiqué de presse

 Courant journée du dimanche 02 septembre 2018, j’ai été informé de ce que la Confédération africaine de football (Caf) au cours d’un contrôle de routine a organisé un test d’Imagerie par résonnance magnétique dite Irm à Niamey, sur les joueurs de l’équipe nationale cadette du Bénin engagée dans le tournoi qualificatif dite Ufoa et comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations U17. Des résultats, il ressort que 10 des 18 joueurs engagés dans la compétition ont été reconnus coupables de fraude leur âge. De ce fait, la Caf a décidé de la disqualification de notre équipe nationale cadette pour fraude, faux et usage de faux.

Dans la foulée, le Ministre des sports, Oswald Homéky, a déposé entre mes main courant journée du lundi 03 septembre 2018 une plainte aux fins de connaître du même dossier. Après les vérifications d’usage, j’ai décidé de l’ouverture d’une enquête dont le but est de situer les responsabilités et d’en poursuivre les auteurs devant nos juridictions.

L’enquête ouverte par le Parquet de Cotonou va diligemment connaître son épilogue.

Je vous remercie.

 Cotonou, le 03/09/2018

 Elonm Mario Mètonou

Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Cotonou