Spread the love

conseilLe gouvernement a décidé du renouvellement de l’agrément de la Came et a fait des recommandations à la suite des résultats des négociations avec des laboratoires pré-qualifiés pour l’achat des produits de santé par la Came. C’était lors du Conseil des ministres du mercredi 20 février 2019.

L’Exécutif a renouvelé l’agrément de la Centrale d’achat des médicaments essentiels (Came) en attendant la sélection de firmes et laboratoires de grande réputation. Cela, en vue d’assurer la disponibilité des produits pharmaceutiques au plan national. Dans la perspective de l’approvisionnement nécessaire en médicaments de qualité pour les prochains mois, la Came a mené des consultations dont les conclusions permettent de passer commande pour tous les produits à caractère vital et tous les produits essentiels. Ainsi, pour garantir la qualité des médicaments, le gouvernement a instruit le ministre de la Santé à l’effet d’exiger des plateformes de distribution que tous leurs laboratoires fournisseurs détiennent une certification dans les espaces de l’Union européenne, du Canada ou des Usa et/ou qu’ils soient pré-qualifiés par l’Organisation mondiale de la santé (Oms). En plus, il sera établi une liste de laboratoires à actualiser tous les trois (03) ans et répondant aux mêmes critères de la justification d’une certification et de pré-qualification. Le suivi de ce dossier et les résultats des négociations prouvent que l’opération Pangea 9 n’est nullement mue par une quelconque chasse aux sorcières ni une politique de représailles envers des opposants. C’est la preuve qu’il y a un suivi rigoureux dans la gestion des dossiers sous le régime du Nouveau départ. Conformément à sa dénonciation lors d’un discours mémorable à Genève, le président Patrice Talon tient à voir écouler dans nos officines des produits pharmaceutiques aux normes européennes ou américaines. Cette décision vient conforter cette volonté du Numéro 1 béninois qui fait de la santé de ses concitoyens une priorité non négociable, et travaille pour leur approvisionnement en médicaments de qualité.

 Donald Kévin Gayet

(Coll)