Spread the love
patrice-talon_2-1050x600
Les réformes de Patrice Talon portent leurs fruits

Le Bénin gagne en confiance et s’illustre à l’international. Les résultats du classement Doing Business sont disponibles et portent le pays encore plus loin que l’année précédente. Il passe de 155 places à 151.

Le Bénin avance sans désemparé. Les institutions crédibles viennent une fois encore de sanctifier les réformes engagées par le gouvernement du Nouveau Départ. Le rapport Doing Business confirme la certitude que le gouvernement actuel est sur la bonne voie sur le plan de l’amélioration du climat des affaires. De 155 places l’année dernière, les indices du Bénin sont passés à 151. Ce classement a conclu à des progrès notables sur plusieurs plans. Au niveau de la création d’entreprise, le Bénin a avancé d’un point, soit de 57 l’année antérieure à 56. Dans le domaine de l’obtention du permis de construire, le Bénin a fait un bond sensible. Les réformesengagées par le gouvernement du Nouveau Départ dans ce sens ont fondamentalement séduit les experts de Doing Business qui l’ont fait porter de 74 places l’année antérieure à 46ème cette année. Par rapport au transfert de propriété, le Bénin a observé une avancée sensible. A ce niveau, les réformes du gouvernement ont permis de porter le Bénin de la 173ème place à la 127ème place. L’autre domaine essentiel dans lequel le Bénin s’est véritablement révélé, c’est celui du règlement de l’insolvabilité. A ce niveau, le rapport Doing Business a conclu que le Bénin, au regard de ses performances, a noté un progrès substantiel en passant de la 115ème place à la 105ème place. Sur certains points, en revanche, le Bénin a observé une stabilité ou un léger regret. Il s’agit du raccordement à l’électricité (174ème place l’année antérieure et 174ème place cette année) et de l’attractivité des investisseurs où il est passé de 145ème place à la 146ème place cette année. Par rapport à l’indice relatif au paiement des taxes et impôts, le Bénin a noté un léger regret soit une place perdue (173ème l’année et 174ème cette année). Les variations notées entre l’année antérieure et celle-ci permettent de conclure que le Bénin est dans une dynamique relativement stable avec des efforts louables enregistrés à des niveaux sensibles de développement. Au regard de la conclusion du rapport, il est apparu clairement que depuis ces deux dernières années (2018-2016) des progrès substantiels sont enregistrés en matière de création d’entreprises, d’obtention de permis de construire, de transfert de propriété d’obtention de prêt et de règlement de l’insolvabilité.

 

Abdourhamane Touré