Spread the love

saccaf(L’Amicale des douaniers retraités se trompe de combat)

Charles Sacca Bocco, confirmé Directeur général des douanes et droits indirects en Conseil des ministres, prend le commandement ce jeudi 13 avril 2017. En présence de ses collègues, le nouveau patron des disciples de St Mathieu prendra l’engagement de poursuivre les actions louables déjà entamées.

Le Gouvernement a confirmé Charles Sacca Bocco dans ses fonctions de directeur général des douanes. La cérémonie de prise de commandement se déroule ce jeudi matin à la Direction générale des douanes et droits indirects. A cette occasion, il prendra l’engagement de poursuivre les réformes engagées, conformément à la vision du président de la République. Il était, depuis le 25 janvier 2017, Directeur général par intérim en remplacement de Vincent Adjomatin (nommé le 11 janvier 2017) qui avait remplacé Philibert Oyéniran. Cette promotion suscite déjà des réactions, notamment de la part de l’Amicale des retraités des douanes béninoises qui a rendu publique une déclaration le 10 avril 2017 pour critiquer la promotion du Dg Sacca. Selon un cadre des douanes que nous avons contacté, cette réaction de l’Amicale des retraités des douanes béninoises n’a aucun sens, puisque la nomination de Charles Sacca Bocco ne souffre d’aucune irrégularité. « Le gouvernement actuel a décidé de rajeunir le commandement des douanes. Ce  qui est de son droit. Et avant de nommer l’actuel Dg, tous les autres gradés ont été envoyés au cabinet du Ministre de l’économie et des finances pour servir dans une cellule. Les trois qui sont restés sous le commandement du Dg l’ont voulu, eux-mêmes », nous a-t-il confié. Il a expliqué que les intéressés ont presque supplié l’autorité pour rester à leurs postes respectifs au lieu d’aller au cabinet du Ministre. Ce qui signifie qu’ils ont accepté se faire commander par l’actuel Dg, sans problème. « A partir de cet instant, il n’y a plus de problèmes à soulever. Encore que la fonction prime sur le grade », a-t-il ajouté. Et comme l’a reconnu l’Ardb dans sa déclaration, Charles Sacca a les compétences requises pour commander les douanes béninoises. Mieux, c’est une nomination politique mais qui respecte les textes, contrairement aux allégations de l’Amicale qui n’a pas pris le temps de bien se renseigner avant de réagir. Le Dg fait partie des cadres des douanes, régulièrement recrutés et qui a aussi porté ses grades dans le respect des textes. Il a intégré ce corps en 2001 au titre d’Inspecteur et a toujours fait preuve de  compétence partout où il est passé. Voilà des retraités qui s’empressent de faire une fausse dénonciation alors que les agents encore en fonction n’ont rien dit. Que cache cette sortie de l’Amicale alors qu’il n’y a aucune menace sur la maison douanes?

Félicien Fangnon