Spread the love

drameNeuf  (09) vies humaines ont été sacrifiées sur l’autel de l’excès de vitesse qui a occasionné, samedi 23 février 2019, à la latitude de Guinérou, un village situé dans la Commune de Tchaourou, un accident de circulation. En dehors du bus endommagé, on dénombre 43 blessés graves évacués sur l’hôpital de zone de Papané où ils sont sous surveillance médicale. En effet, selon les témoignages des rescapés, l’un des  bus de « Confort Lines », une compagnie de transport terrestre assurant la liaison Parakou-Cotonou, est allée dans le décor à hauteur de Guiniérou suite à un excès de vitesse. Le chauffeur de ce transport en commun, qui roulait à vive allure, a voulu faire un dépassement au niveau de Guinérou quand il a été surpris par un nid de poule béant. Face à cette équation, le conducteur a basculé le  véhicule dans  le ravin en vue de limiter les dégâts. Malgré cette option faite, le bilan est lourd. Sept passagers ont retrouvé la mort sur-le-champ et deux ont trépassé des suites de leurs blessures à l’hôpital, à en croire les statistiques communiquées par la Police républicaine. De source médicale, ce bilan pourrait  s’alourdir au regard de l’état critique de la plupart des blessés. Prenant la mesure de la situation, le médecin chef de l’hôpital de zone, a réquisitionné une équipe médicale chevronnée qui assure la permanence afin de mettre hors de danger les 43 personnes grièvement atteintes. D’après les uns et les autres, l’excès de vitesse et l’état piteux de la voie sont à l’origine de ce drame meurtrier  qui fait  pleurer plusieurs familles.

 Z.T

(Br Borgou-Alibori)