Spread the love

assembleeLes députés de la 7ème législature ont assisté le lundi 23 avril 2018, au lancement du Projet d’appui à l’Assemblée nationale pour la promotion de la gouvernance participative et des droits de l’homme. Ce projet a vu le jour depuis les législatures précédentes. Sous la 7ème législature, il a connu le soutien financier des partenaires néerlandais. Au lancement dudit projet qui va apporter un zeste de modernisation à l’Institution que dirige Me Adrien Houngbédji, le président de la Cellule opérationnelle du comité de pilotage, le député André Okounlola a dit sa satisfaction pour le fait que le Parlement béninois et l’Union européenne partagent le même intérêt pour la défense et à la promotion des droits de l’homme. « Mes remerciements vont ensuite à l’endroit de la délégation de la section béninoise du Nimd et de nos partenaires députés néerlandais qui œuvrent inlassablement pour la promotion de la démocratie, de l’Etat de droit, des droits de l’Homme, de la diversité et du respect mutuel. Je ne voudrais pas manquer de rendre un hommage mérité au président de l’Assemblée nationale, Maître Adrien Houngbédji, qui a autorisé la présente rencontre… Vous conviendrez avec moi que le présent projet cadre parfaitement avec l’axe stratégique n°9 du Psdma intitulé « Promotion du genre et des droits humains au regard des valeurs éthiques et morales de la culture béninoise et universelle ». Ce projet, faut-il le rappeler, intervient également à un moment où le Parlement se prépare à superviser la désignation des membres de la Commission béninoise des droits de l’homme dans le respect des dispositions de la loi portant création de ladite commission. C’est donc un sentiment de satisfaction qui m’anime en ce jour, celle de constater qu’à l’image de notre Parlement, l’Union européenne porte également un grand intérêt à la défense et à la promotion des droits de l’Homme dans notre pays », a-t-il dit dans son discours de bienvenue.

 Martin Aïhonnou

(Coll)