Spread the love

vote-deputesLa nouvelle est tombée tard dans la nuit d’hier, lundi 30 juillet 2018. Les députés ont adopté la loi autorisant l’enregistrement à titre dérogatoire dans les registres d’état civil des personnes enrôlées au Recensement à vocation d’identification de la population (Ravip) sur témoignage. Ainsi, près de 3.000.000 Béninois qui ne disposent pas des actes de naissance entreront bientôt en possession de ce précieux sésame. Egalement, grâce à cette mesure, ils seront épargnés des peines liées à l’établissement des actes de naissance qui s’élève à 30.000 Fcfa environ par personne. Par ailleurs, ils pourront  bénéficier des avantages relatifs à cette pièce civile. On peut citer entre autres, le microcrédit et la prise en charge sociale des populations dans le cadre  du projet Arch.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)