Spread the love
assouma-djalil
Djalil Assouma était face à la presse

Le Directeur général de Bénin Télécom infrastructures a animé dans la soirée d’hier, lundi 3 juillet 2017, une conférence de presse sur la restructuration de Libercom Sa, Bénin Télécom services et Bénin Télécom infrastructures. Djalil Assouma était assisté du Secrétaire général du Ministère de l’économie numérique, Serge Koudjo et du Directeur de l’Agence du numérique, Serge Adjovi.

Les tractations sont avancées, le reste n’est plus qu’une question de temps. La gestion de Bénin Télécom infrastructures sera bientôt confiée à un exploitant international. Il s’agit d’une forme de mutation ou l’Etat sera toujours propriétaire, mais confiera la gestion à une structure privée. Jusque-là, le nom de ce privé est encore sous boisseau, mais la finalité selon les responsables de la structure est d’améliorer la qualité du service. Pour le Directeur de Bénin Télécom infrastructures, il s’agit d’une option révolutionnaire qui vise à rompre avec la léthargie notée jusque-là dans la gestion de l’infrastructure publique dans le domaine du numérique. De façon concrète, il s’agira donc de créer une société de patrimoine regroupant les actifs sains d’infrastructures de Bénin Télécom infrastructures, mettre en concession à un gestionnaire privé la nouvelle société de patrimoine et dissoudre par anticipation Bénin Télécom infrastructures. Libercom devra aussi disparaître au profit de la nouvelle société de patrimoine dont la finalité est de rendre plus dynamique ses structures, mais aussi faciliter le maillage au plan national en terme de communication et surtout d’accès à internet. Par rapport à la continuité de service à Libercom, il rassure : « Pour ce qui est de Libercom, la continuité du service sera assurée. La finalité de ce projet est de faire en sorte que les investissements publics soient rentables. Ceci passe par le développement des infrastructures numériques ». Qu’en sera-t-il des emplois ? Djalil Assouma a déclaré que tout est mis en œuvre pour qu’ils soient sauvegardés.
 
AT