Spread the love

assemblee nLes députés de la 7ème législature ont autorisé, vendredi 6 octobre 2017, le gouvernement, à ratifier plusieurs  accords de prêts relatifs à l’eau, l’énergie, les routes et les logements sociaux.

Les quatre projets de ratification adoptés, à l’unanimité, par les députés, en début de week-end dernier, sont estimés à 212 milliards de francs Cfa, négociés, par le gouvernement de la rupture. En effet, l’approvisionnement en eau potable, dans certaines régions du Bénin, notamment dans le département des Collines, constitue pour les populations de Glazoué, de Savè et de Dassa, continue d’être un chemin de croix. C’est pour mettre fin à ce calvaire que vivent les populations de ces régions que le gouvernement de la rupture, sous la houlette, du Président Talon, a signé, avec la Chine, un accord de prêt, d’un montant d’environ 50 milliards de francs Cfa.

Au regard de l’aspect hydrogéologique de la zone d’intervention du projet, le gouvernement a tenté d’identifier des forages à grand débit de 50 m3/heures. À  ces forages sera associé le traitement des eaux de surface,  pour renforcer le système d’alimentation en eau potable de la région. Par ailleurs, le ministre de l’Energie a affirmé, lors de l’examen des projets de loi de ratification, que le taux d’accès à l’électricité, sous le quinquennat du Président Patrice Talon, va connaître un bond extraordinaire. C’est donc pour l’amélioration du service énergétique dans le pays qu’un accord de prêt d’environ 36 milliards de francs Cfa a été voté.

 1300 logements sociaux à Houèdo

 Quant à la loi 2017-34 portant sur le financement partiel de 1300 logements à Houèdo, dans la Commune d’Abomey-Calavi, le gouvernement est autorisé à signer un accord de prêt de 21 milliards 46 millions de francs Cfa pour construire des logements sociaux. Le prêt octroyé par la Boad sera remboursé, à partir de 10 ans, avec un taux d’intérêt de 6.99% /an. Par sa politique de construction de 20.000  logements sociaux, l’Exécutif entend assainir l’immobilier, créer un nouveau mode d’accès aux logements sociaux et créer d’emploi. Le 4ème accord de prêt qui boucle les 212 milliards de fcfa est celui qui couvre le financement de 139, 9 km de route dans le Plateau, avec un montant de 99 milliards 640 millions de francs Cfa environ. Au total, l’Assemblée Nationale a donné des moyens à l’Exécutif pour véritablement continuer l’action de développement au plan social. Les parlementaires ont profité, pour exhorter le gouvernement à penser aux localités qui vivent les mêmes problèmes de pénurie d’eau, de manque d’électricité et d’infrastructures routières.

 Martin Aïhonnou

(Coll)