Spread the love

seidou adambiLe ministre de l’Eau et des mines, Samou Séïdou Adambi, a ouvert les travaux de la 15ème revue sectorielle eau et assainissement, gestion 2016 et 2017. La cérémonie s’est déroulée, jeudi 28 juin 2018 à Fidjrossè à Cotonou et a connu la participation des partenaires techniques et financiers.

Le Ministère de l’eau et des mines évalue l’exécution des budget-programmes exercices 2016 et 2017 des secteurs eau, hygiène et assainissement ainsi que celle du Plan prévisionnel de développement de l’entreprise (Ppde) de la Soneb. Cela, dans le but d’atteindre les objectifs du gouvernement en matière d’approvisionnement en eau potable, de gestion intégrée des ressources en eau, hygiène et assainissement de base pour le bien-être des populations. Selon Samou Séïdou Adambi, ministre de l’Eau et des mines, le défi « l’eau pour tous et partout au Bénin » occupe une place importante dans le programme d’actions du gouvernement (Pag). « Cette volonté politique nous oblige à réfléchir et agir grand, mais vite. Car, le défi est ambitieux, immense et excitant », a-t-il précisé. C’est pourquoi, les travaux de cette revue consistent à faire le bilan de gestion 2016 et 2017 sur les avancées et les difficultés afin d’élaborer des propositions claires et précises pour l’atteinte des objectifs. A l’en croire, ces assises  interviennent dans un contexte caractérisé par de profondes réformes dans les secteurs. « C’est une occasion de faire le point de la recherche et de la maîtrise en eau pour la pérennisation de l’accès universel à l’eau potable à l’horizon 2021 », a-t-il indiqué. Il a confié sa satisfaction quant au retour des Pays-Bas dans le secteur eau avec le programme « OmiDelta ». Jaap Jan Speelman, Chef de file des Ptf dans les secteurs eau et assainissement, a réaffirmé la disponibilité de ses pairs à accompagner le gouvernement pour relever ce défi du droit à l’eau potable et à l’assainissement pour tous. « Les efforts prometteurs sur le plan de la réorganisation institutionnelle et de mobilisation des financements démontrent la forte dynamique qui s’est instaurée pour y parvenir », a-t-il fait savoir.

Donald Kévin Gayet

(Stag)