Spread the love

fin de tournee AdambiLa tournée entamée depuis le lundi 13 aout 2018 par Samou Seidou Adambi, ministre de l’Eau et des mines s’est achevée le mercredi 15 août 2018 par les communes de Bohicon, Abomey et Abomey-Calavi. Partout, le niveau d’avancement des travaux est satisfaisant.

D’un cout global de 26,459 milliards ces travaux augmenteront la production d’eau qui est aujourd’hui de 6840m3/jour à 32677m3/jour.Présentant les caractéristiques du projet,  Camille Dansou, directeur général de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) a affirmé que cet important ouvrage  comportera 8 forages de 103 ml de profondeur, d’un château de 500m3, de deux grands réservoirs. Le 1er de 1500m3 et le second  de 1000m3. Il y a égalementdeux petits réservoirs, l’un de 200m3 et l’autre de 100m3, de la réhabilitation de 02 réservoirs et 5 châteaux, la construction de 02 stations de pompage, la construction de 09 bâtiments techniques, la pose de 19,634km d’adduction et enfin la pose de 73,259km de canalisation de distribution d’eau. Devant cet effort du gouvernement, Blaise Ahanhanzo-Glèlè, maire d’Abomey n’a pas taris d’éloges envers le chef de l’Etat et son gouvernement. A l’en croire, « la souffrance des populations du plateau d’Abomey sera bientôt conjuguée au passé et il faut s’en réjouir ». A sa suite, le préfet du Zou, Firmin Kouton, a demandé aux populations de soutenir les actions de développement du gouvernement afin qu’il en fasse davantage. Camille Dansou, directeur général de la Soneb, a rassuré les populations. Selon lui, leurs peines seront bientôt finies une fois les travaux achevés. « Avec ces travaux, nous allons multiplier par 5 la production d’eau potable dans le plateau d’Abomey. Notre souhait, c’est que les populations puissent s’abonner massivement puisque pour ce projet, nous avons 11000 kits de branchement disponibles. Cela permettra à la Soneb  de faire un retour sur investissement », a-t-il informé. Après Bohicon, cap a été mis sur Allada ou le ministre de l’Eau et des mines et sa suite ont échangé les civilités avec Jean-Claude Codjia, préfet du département de l’Atlantique. La délégation s’est ensuite dirigée à Abomey-Calavi. Là, quelques problèmes fonciers subsistent. Ils empêchent les travaux d’évoluer normalement. Mais des dispositions sont désormais prises par les autorités communale et préfectorale afin que tout se passe bien. La phase 1 du projet à Abomey-Calavi revêt les caractéristiques suivantes : un château d’eau de 500m3 de capacité, une nouvelle station de traitement, 8 forages à gros débits équipés,un réseau de canalisation de production et distribution de 133km et la mise en place d’un système de télégestion. Cet important ouvrage est d’un coût global de 26,8 milliards et sera achevé au plus tard en décembre 2019. Selon Samou Seidou Adambi, le constat est satisfaisant et l’échéance de 2020 pour offrir de l’eau à toute la population béninoise sera respectée. Par ailleurs, il a invité les populations à la patience pour les quelques désagréments que leur causera la réalisation des différents projets.

 Armel Nelson Avadémey