Spread the love

Eco runingLes matières plastiques jonchant plusieurs artères de la ville de Cotonou ont été ramassées ce samedi 21 juillet 2018. C’était à l’occasion de la deuxième édition de éco-running. A travers cette pratique née en Suède et qui associe sport à l’écologie, des jeunes Béninois comptent poursuivre la sensibilisation sur les dangers du sachet plastique non biodégradable et toutes les formes de plastiques à usage unique.

La course écologique contre la pollution plastique a démarré dans la matinée du samedi à sept heures au quartier Ganhi. Au total, trois itinéraires ont été choisis pour cette deuxième édition de éco running. Plusieurs quartiers de Cotonou ont été parcourus par les coureurs  habillés en tenue de sport avec des tee-shirts sur lesquels l’on pouvait lire ‘’ Run Cotonou’’. Scindé en trois groupes, ces jeunes écologistes ont parcouru 6 km en 1 heure trente minutes de course. Au total 823, 45 kg de déchets plastiques ont été récupérés au terme de cet éco running contre 223, 45 kg de déchets plastiques lors de l’édition précédente. Pour Sandra Idossou, initiatrice de cette course écologique, l’objectif est atteint  puisque le message était de montrer aux citoyens est que tout le monde est responsable de la propreté des villes. « C’est notre responsabilité de nous réveiller. C’est bien de ramasser mais c’est mieux si on ne pollue pas les artères des villes » a-t-elle mentionné. A noter que les déchets plastiques ramassés seront remis à une organisation non gouvernementale qui aura pour mission de les recycler. Sandra Idossou voudrait que cette pratique d’éco-running soit une réalité tous les mois dans plusieurs villes du Bénin.

Marcus Koudjènoumè