Spread the love
La tribune officielle
La tribune officielle

La banque d’investissement et de développement de la  Cedeao Bidc à procédé au lancement d’un emprunt obligataire sur le marché financier de l’Uemoa. La cérémonie de présentation de l’opération aux investisseurs institutionnels a eu lieu ce mardi 9 mai 2017 à l’hôtel Azalaï de Cotonou.

50 milliards de franc Cfa, c’est le montant global qu’entend mobiliser la Bidc, banque de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest Cedeao. L’opération offre un taux d’intérêt annuel de 6,10% sur une durée de dix ans. Les fonds mobilisés seront utilisés par la Bidc pour financer ses opérations générales de prêts dans l’Union économique et monétaire ouest Africain Uemoa notamment dans les secteurs de l’industrie, de l’hôtellerie, l’énergie, du transport des infrastructures pour ne citer que ceux-là. Deux communications ont meublé la cérémonie de lancement de cet emprunt obligataire. L’une animée par Mensah Assigbi, directeur de la Sgi-Togo a permis à l’assistance de comprendre les tenants et aboutissant de cette opération qui est à sa quatrième édition depuis la création de cette institution bancaire en 1999. Au regard du succès qu’ont connu les précédents emprunts de 2006, 2010  et 2014 d’un montant global de 106,6 milliards de francs cfa, Mensah Assigbi a exhorté les participants à financer le développement tout en faisant fructifier leur épargne. Le prix unitaire de l’obligation est de 10  mille francs cfa. Les souscriptions sont ouvertes à toutes personnes physique ou morale, résidente ou non dans la zone de l’Uemoa et s’étendent jusqu’au 2 juin 2017 avec possibilité de clôture par anticipation. Le paiement des interêts est annuel à partir de la première date d’anniversaire de la date de jouissance des titres. Quant au remboursement du capital, il sera aussi annuel à raison d’un huitième dudit  capital après deux ans de différé. L’autre communication relative à la présentation de la Bidc a été animée Abdoulaye Fall, vice  président  chargé des opérations de cette institution bancaire de la Cedéao dont la vocation est de contribuer à la création des conditions permettant l’éclosion d’une Afrique de l’ouest économiquement forte, industrialisée, prospère et parfaitement intégrée. Au total, 135 projets actifs d’un montant de 76,7 milliards sont en cours de financement.

Marcus Koudjènoumè