Spread the love
sociales
La ministre remettant la lettre de mission à la Dg Fnm

Tous les gestionnaires de crédits du Ministère des affaires sociales et de la Micro Finance ont été réunis hier jeudi 1er mars 2018 pour l’appropriation du Plan de Travail annuel 2018 à la Tour administrative. A l’occasion,  la Ministre Bintou Chabi Adam Taro a demandé à tous les responsables, à divers niveaux, de se mettre en action, afin que les populations démunies bénéficient des mesures sociales prévues dans le Programme d’actions du Gouvernement.

Devant les cadres de son Ministère, hier, la brave femme s’est montrée ferme dans son discours. Pour Bintou Chabi Adam Taro, plus personne ne doit traîner les pas, car les populations attendent de voir davantage les efforts du Gouvernement dans les secteurs du social et de la Microfinance. A ces dires, les résultats obtenus l’année dernière ne doivent pas faire oublier le défi important qui reste à relever, conformément à la vision du Gouvernement. « En dépit des résultats obtenus en 2017, nous ne devons pas perdre de vue l’immensité des défis à relever dans les secteurs des affaires sociales et de la Micro finance », dira la Ministre avant de renvoyer officiellement les cadres de son département ministériel à leurs missions respectives.

A la fin des travaux auxquels elle a assisté de bout en bout, Bintou Chabi Adam Taro a remis à chaque Directeur central une lettre de missions avec des recommandations fermes. Elle leur a demandé de répercuter les missions sur leurs collaborateurs respectifs. Car, a-t-elle, prévenu, chacun sera jugé sur la base des résultats obtenus en fin d’année.

Pour l’autorité, pas question de fléchir ou d’échouer, car le peuple béninois attend des actes concrets du Gouvernement dans le domaine social. A cet effet, elle a invité ses collaborateurs à ne ménager aucun effort dans l’accomplissement de leurs missions : « Je voudrais compter sur votre disponibilité à exécuter efficacement les activités planifiées pour la concrétisation des mesures sociales souhaitées par le Gouvernement au profit des populations », leur a-t-elle dit. La Ministre n’a pas manqué de rappeler aux gestionnaires de crédits qu’il faut gérer les ressources de façon rationnelle pour ne pas être rattrapé plus tard.

 AT