Spread the love
immeubleLe Ministère du cadre de vie et de développement durable (Mcvdd) a initie, ce jour mercredi 07 mai 2017 à Bohicon au profit de ses cadres et autres structures impliqué dans la construction des bâtiments, un atelier. Au cours des travaux, le décret n°2014-205 sur la délivrance de permis de construire sera relu.
L’amélioration du contenu du projet de code sur l’habitat et la construction en cours d’élaboration est au cœur des journées de réflexion  initiées par le Ministère du cadre de vie et de développement durable (Mcvdd) ce jour mercredi 07 mai 2017 à Bohicon. Les travaux dureront 02 jours. Pendant 48 heures donc, les cadres du Mcvdd, de l’Ordre national  des architectes et urbanistes du Bénin et autres auront à proposer des solutions adéquates pour limiter les dysfonctionnements constatés dans la mise en œuvre des différents édifices. En effet, le Conseil des ministres du 22 mars 2017, après avoir décidé de la limitation de la hauteur des constructions de bâtiments à 02 étages dans les zones résidentielles urbaines, a instruit le ministère du cadre de vie aux fins de prendre les dispositions pour la relecture du décret sur la réglementation de la délivrance de permis de construire.  En phase avec la vision du gouvernement, cet atelier vise à identifier les causes probables des différents drames et faire des propositions pour atténuer le phénomène d’effondrement d’immeubles en construction au Bénin. Plus spécifiquement, les assises permettront d’analyser le cadre réglementaire régissant le secteur des Btp au Bénin en général et celui de la procédure d’obtention du permis de conduire en particulier.  Au cours des travaux, il sera question d’effectuer une étude diagnostique du décret et des textes subséquents au regard des difficultés qui sont entre autres l’absence de règlement d’urbanisme généralisé dans les différentes zones, la clarification des concepts d’habitat résidentiel, d’habitat dense et de zone commerciale. Il s’agira aussi d’identifier les insuffisances existantes et de faire des recommandations qui serviront pour la rédaction d’une nouvelle réglementation ainsi que les textes d’application.
 
Mohamed Amoussa
(Stag)