Spread the love
david-towèdjè
La réélection de David Towèdjè n’a pas été facile

Les conseillers communaux de la Commune de Zogbodomey ont comparu devant les conseillers de la Cour suprême. C’était le vendredi 21août 2015, au Tribunal de première instance d’Abomey. Après avoir été officiellement installé dans leurs nouvelles fonctions lors d’une audience spéciale présidée par Félicité Rita Sodjiédo Hounton, ils ont procédé à l’élection du maire, de ses adjoints et des chefs d’arrondissement.

La Commune de Zogbodomey connaît depuis le vendredi 21 août 2015 son maire. David Zinsou Towèdjè, élu conseillers sur la liste de l’Union fait la Nation (Un) a été reconduit dans ses anciennes fonctions. Ainsi, en ont décidé ses pairs. A l’issue du vote secret, 10 conseillers sur les 17 que compte le Conseil communal ont accordé leur suffrage à David Zinsou Towèdjè pour conduire la politique de développement de la Commune de Zogbodomey pendant les 5 prochaines années. L’aboutissement heureux de ce processus a été une fierté pour le maire élu. « Je ne peux qu’avoir une bonne impression. Tout le monde sait avec moi que l’accouchement n’a pas été facile. Les aides-soignants ont démissionné et on a dû recourir aux vrais gynécologues que constituent les membres de la Cour suprême qui sont venus à l’heure de Dieu qui est d’ailleurs la meilleure pour faire l’accouchement. On en est sorti grandi », a déclaré l’élu. Malgré l’accouchement périlleux, il compte sur l’apport précieux de Edouard Lokossi, de l’alliance Rb-Rp, de Justin Savassi de l’Union fait la Nation, respectivement son premier et deuxième adjoint et des onze chefs arrondissements de la Commune. Il a également besoin du concours des autres conseillers simples pour réussir sa mission que lui a confiée le peuple de Zogbodomey. L’installation du Conseil communal qui est intervenue dans un contexte tendu marqué par une guerre de tranchée, a sonné le glas de la délivrance du peuple de Zogbodomey. En témoigne l’accueil triomphal qu’elle a   réservé à l’exécutif communal et sa suite à Zogbodomey.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Zou-Collines)