Spread the love
alassane-djougouConvoquée par le Préfet de la Donga, la session extraordinaire du Conseil communal de Djougou pour la désignation d’un nouveau maire n’a pu avoir lieu hier mardi 14 novembre 2017. Les 28 conseillers dissidents ont brillé par leur absence à cette rencontre qui devrait se tenir à la salle de délibération de la mairie.
Attendus hier dans les locaux de la mairie, les conseillers communaux de Djougou n’ont pu répondre à l’appel du Préfet de la Donga, Eliassou BiaoAïnin. Tous les 28 conseillers dissidents sur les 29 que compte la Commune de Djougou ont opté pour la politique de la chaise vide. Même le maire déchu, Alassane Zoumarou, était introuvable dans les locaux de l’administration communale de Djougou. Seuls les membres de l’équipe de supervision dépêchés par l’autorité préfectorale étaient  présents. Certaines personnes, étant dans les secrets des dieux, laissent entendre que c’est parce qu’au sein de la liste Abt, le consensus n’est pas trouvé autour de la désignation du nouveau maire.En effet, plusieurs candidatures seraient annoncées. Certaines forces politiques auraient même initié des concertations  pour amener les conseillers Abt à accorder leurs violons. Une séance tenue à Djougou le week-end dernier entre les conseillers et le président Abdoulaye Bio Tchané a également accouché d’une souris. Du côté des 16 conseillers Fcbe, on apprend qu’aucune candidature ne se dégage. Ils auraient même tous juré la main sur le cœur de soutenir le candidat de l’alliance Abt. Aux dernières nouvelles, tous les conseillers de l’Alliance Abt étaient hier à Cotonou afin de rencontrer leur leader charismatique. Ce dernier pourra-t-il calmer les ardeurs de ses protégés ? Les jours à venir édifieront.
 
Hervé M. Yotto
(Br Borgou-Alibori)