Spread the love
URNE
Ils étaient nombreux à accomplir leur devoir civique

 Les Béninois étaient aux urnes dimanche 28 Juin 2015 pour choisir leurs conseillers locaux, communaux et minicipaux. Dans l’ensemble, il est à noter des abstentions de certains bureaux de vote et surtout l’absence de logos de certains alliances politiques sur le bulletin unique. Retour sur la journée dominicale électorale sur toute l’étendue

Des élections sans accrocs dans l’Ouémé-Plateau

A l’instar des autres départements du Bénin, les populations de l’Ouémé et du Plateau aussi se sont rendues aux urnes dans le cadre du déroulement du scrutin du dimanche 28 juin 2015. Dans toutes les Communes sillonnées çà et là, aucun incident majeur n’a été enregistré. A Porto-Novo, les bureaux de vote sillonnés dans la matinée ont connu une faible affluence en raison de la forte pluie qui s’est abattue sur toute l’étendue du territoire national. En effet, les populations du premier au cinquième arrondissement de la ville, ont eu du mal à sortir pour accomplir leur devoir civique dans le cadre des ces élections. Personne ne voulait passer sous la pluie pour se rendre dans leurs centres de vote. Tous les centres de vote étaient presque déserts. Certains qui s’y sont rendus, après le culte, se sont protégés par leurs imperméables. Pendant plusieurs heures, les agents des bureaux de vote, quant à eux, sont restés désœuvrés. Lorsqu’il y eut accalmie, les citoyens se sont rués vers les postes de vote dans tous les quartiers. Les gens se bousculaient pour vite sacrifier à cette tradition. Dans le troisième arrondissement, le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, candidat à ces élections sur la liste du Parti du renouveau démocratique (Prd), a accompli son devoir civique au niveau du poste de vote Adjina Sud aux environs de 12 heures. Il en était de même pour le maire de Porto-Novo qui a voté au poste de vote de Houinmey, tout comme plusieurs autres candidats. Mis à part les mêmes difficultés liées aux intempéries, le scrutin s’est aussi déroulé sans aucun incident à Adjarra, Avrankou et ailleurs.

 Thobias G. Rufino (Br Ouémé-Plateau)

 Un fort taux d’abstention à Parakou, Soleil et Fcbe se talonnent

La particularité pour ces élections de proximité dans le Borgou-Alibori et plus précisément à Parakou, a été l’abstention remarquée dans la plupart des bureaux de vote. Le constat de l’abstention a été fait lors du dépouillement. Le fort taux d’abstention pourrait s’expliquer par la désapprobation d’une frange de la population qui serait fatiguée des promesses non tenues par les conseillers qui, pendant plus de sept ans ont géré la localité. Mieux, certains marchés de la ville ont animé pendant qu’une interdiction formelle d’ouverture des marchés a été faite par le Ministère de l’intérieur. Dès le dépouillement, les différentes alliances et partis engagés dans la course pour siéger au sein du Conseil municipal et du contrôle de la municipalité ont une idée de leur participation. Selon les résultats provisoires issus des différents bureaux de vote, deux grandes alliances se talonnent à Parakou. Il s’agit des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et de l’alliance Soleil. Dans les départements du Borgou et de l’Alibori, nos sources indiquent que ce sont les mêmes alliances précitées qui arrivent en tête pour les grandes tendances.

 Curieuse coupure de courant

 Le courant a été coupé plusieurs fois dans la journée. Le comble reste la coupure générale observée pendant une cinquantaine de minutes dans la ville de Parakou entre 21h10 minutes et 22heures. Or, dans les arrondissements, l’on s’activait pour la réception des urnes et autres enveloppes qui doivent aller vers les institutions chargées de l’organisation desdites élections. Une coupure d’énergie électrique que les populations n’ont pas compris et qui appelle à des spéculations.

 Clément Dognon (Br Borgou-Alibori)

 Beaucoup de ratés dans l’Atacora-Donga

Le scrutin du 28 juin 2015 comptant pour les élections communales et locales s’est déroulé sans aucun incident majeur dans l’ensemble des centres de vote des départements de l’Atacora et de la Donga. Dans beaucoup de centres, le vote a démarré à 7 heures précises. Dans ces deux départements, quelques postes de vote ont accusé un grand retard, surtout dans la Commune de Natitingou. Dans les postes de vote de l’arrondissement de Péporiyakou, les bulletins pour les élections locales portaient uniquement le logo d’une seule Alliance au lieu de deux attendus par les électeurs. Le logo de l’alliance Fcbe ne se retrouvait pas sur ces bulletins de vote. Celui de l’alliance Abt y figurait dans presque tous les 8 centres de vote de cet arrondissement de la Commune de Natitingou. Il a fallu que les électeurs s’impatientent jusqu’à 13 heures 31 mn pour voir le dénouement de cette situation déplorable. Par contre, dans le village de Tchantangou dans l’arrondissement de Kotopounga, Commune de Natitingou, les militants de l’alliance And ont bloqué, par ignorance, jusqu’à 11 heures le démarrage du scrutin parce qu’ils n’ont pas retrouvé le logo de cette Alliance politique sur le bulletin. Ce n’est qu’après plusieurs heures d’attente que les agents des postes de vote ont reçu l’information selon laquelle cette alliance n’a déposé aucune liste pour les élections locales dans ce village. Dans la Commune de Kérou, le scrutin a connu également de retard en raison du manque du logo de l’alliance Soleil sur les bulletins de vote pour les locales dans les postes de vote des arrondissements de Kaobagou, Brignamaro et Firou.

 Hervé M. Yotto

  Un scrutin émaillé d’irrégularités dans le Zou

Les citoyens béninois étaient aux urnes dimanche 28 juin 2015 pour élire leurs conseillers communaux, municipaux et locaux. Dans les départements du Zou et des Collines, les opérations de vote ont bien démarré à 7heures, avec un retard de 5minutes à une heure par endroit. Pendant 10heures d’horloge, les électeurs étaient autorisés à exprimer leur vote. Au niveau des centres et postes de vote parcourus dans la matinée, ce n’était pas la grande affluence. Il a fallu la sortie des cultes pour que les électeurs viennent accomplir leur devoir civique. A la suite de son vote à l’Ecole primaire publique de Saclo, Victorin Sènon, candidat aux élections communales à Bohicon sur la liste Rb-Rp a exprimé sa fierté d’avoir accordé son suffrage aux candidats de son choix. Une analyse des tendances des partis en lice dans la Commune lui a permis d’espérer la victoire. Pour Désiré Dassiga, candidat dans l’arrondissement de Bohicon II, la tenue des présentes élections constituent, pour la population, une délivrance. Car, elles ont été longtemps espérées. Si, dans les communes de Bohicon et d’Abomey, tout s’est bien déroulé, ce n’est pas le cas à Zakpota où les opérations de vote des conseillers locaux ont été suspendues par la Commission électorale nationale autonome (Céna) pour des irrégularités constatées sur les bulletins uniques. Les partis Union pour une dynamique démocratique (Udd)-Wologuèdè de Zéphirin Kindjanhoundé et le Congrès pour le développement et la solidarité (Cds)-Finagnon de Aké Natondé n’ont pas retrouvé leurs logos sur le bulletin. Cette anomalie a suscité une vive colère au sein des militantes et militants de ces partis au point où le scrutin a été momentanément suspendu. Les forces de l’ordre et de défense, déployées sur les lieux, ont pu calmer les manifestants qui s’apprêtaient à envahir les centres et postes de vote. Joint au téléphone, Apollinaire Nonkoudjè, le Coordonnateur d’arrondissement, sans préciser les causes de ce dysfonctionnement, a indiqué que des mesures étaient en train d’être prises pour procéder au remplacement des bulletins défaillants et permettre aux électeurs de voter. Les citoyens des Collines, quant à eux, n’ont pas été soumis, à ces difficultés. Tout s’est bien passé sauf qu’à Dassa Zoumè les électeurs ont préféré aller au marché qu’aux urnes. Le taux de participation des électeurs est donc faible dans cette Commune.

 Zéphirin Toasségnitché (Br Zou-Collines)

 Les Fdu en tête de peloton à Lokossa, l’Un favori à Klouékanmey

Les élections municipales, communales et locales se sont déroulées en toute quiétude dans les Communes des départements du Mono et du Couffo. A la suite des résultats de ce scrutin, les Forces démocratiques unies (Fdu) s’en sortent la tête haute dans la Commune de Lokossa. Elles dépassent de loin leurs challengers les Forces cauris pour un Bénin émergent, (Fcbe). Par exemple, dans le centre de vote de la maison du peuple de la Commune, les Fdu ont totalisé 441 voix contre 105 pour son challenger Fcbe. A Adjacomey et Agnivèdji, les Fdu ont eu au total 432 voix alors que les Fcbe ont totalisé 218 voix. En effet, démarré avec un léger retard de 25 mn dans la plupart des centres de vote, le scrutin n’a pas enregistré d’incident majeur. Seulement, au début de la journée, les centres de vote ont connu très peu d’affluence. Et c’est aux environs de midi que les populations ont commencé par affluer vers ces postes de vote. Interrogé, le président du poste de vote 4 de la maison du peuple de Lokossa, Ulrich Joël Dahouélé, a indiqué que ce retard est lié à la pluie qui s’est abattue sur la ville et aux messes de dimanche. « J’espère que, dans l’après-midi, ils viendront voter. Sinon, nous avons seulement enregistré une dizaine de votants », a-t-il signifié. A l’instar de ces centres de vote de la Commune de Lokossa, ceux des autres Communes de Grand-Popo, de Comè, de Dogbo, Toviklin et Klouékanmè ont connu la même situation. Les présidents des bureaux de vote de ces localités ont avoué ne pas enregistrer beaucoup d’affluence.

 Claude Ahovè (Br Mono-Couffo)

 Le Mps tire son épingle du jeu à Djakotomey

Les militants et candidats du Mouvement pour la prospérité solidaire (Mps) peuvent se réjouir. Leur creuset politique dirigé par Daniel Edah part favori à la suite des élections communales et locales dans la Commune de Djakotomey sise dans le département du Couffo. En effet, après avoir battu campagne pendant une semaine, le président du parti et candidat dans l’arrondissement central de Djakotomey peut se frotter les mains. Il peut se compter parmi les nouveaux conseillers de la Commune. Et cette réussite, il le doit à aux randonnées et tournées de sensibilisation qu’il a effectuées dans les localités de la Commune les jeudi 25 et vendredi 26 juin 2015. En effet, démarrée au Ceg Gohoué, la caravane conduite par l’ex-fonctionnaire international des Nations unies a sillonné toutes les localités de la Commune. Au cours de cette randonnée, il a fait la genèse de la création de son parti politique et s’est étendu sur le projet de société qu’il a concocté pour les populations de sa Commune. Pour lui, en effet, la majeure partie de ses missions se résument à faire de Djakotomey, une Commune économiquement prospère et stable. En dehors de cette vision, le prochain candidat à la mairie de Djakotomey envisage construire des infrastructures routières et des salles de classes. « J’invite mes adversaires politiques qui pensent faire mieux que moi à présenter leur projet de société aux populations au lieu de se lancer dans les invectives et injures. Soyez attentifs et vigilants. Ne vous laissez pas avoir. Je suis le candidat idéal. Je suis près à me sacrifier pour vous et pour la Commune de Djakotomey. Alors, votez pour la liste Mps le 28 juin », avait-t-il renchéri. Visiblement, cet appel de Daniel Edah a été bien perçu par ses populations qui ont voté massivement pour lui.

C.A. (Br Mono-Couffo)

 Un militant Fcbe surpris en fragrant délit de fraude à Djakotomey

Un militant des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a été surpris en flagrant délit, ce dimanche 28 juin 2015, pour avoir tenté de voter pour le compte de plusieurs électeurs. Selon les témoignages recueillis, cet électeur aurait reçu, auprès des populations de sa Commune, des cartes d’électeur contre une forte somme d’argent dont le montant reste à déterminer. Pour réussir son coup, il s’est pointé au poste de vote de la localité pour voter en lieu et place de ces citoyens qui avaient leurs photos sur ces cartes d’électeur qui étaient en sa possession. Mais, les membres du bureau de vote ont détecté sa supercherie. Alertés, les éléments de la brigade de gendarmerie se sont mis aux trousses de cet individu qui a réussi à s’enfuir. Cependant, les forces de l’ordre promettent l’arrêter et le présenter à la justice.

C.A. (Br Mono-Couffo)