Spread the love

001Depuis quelques heures, on note une affluence considérable au niveau des centres de vote des départements du Borgou et de l’Alibori. Cela fait suite aux messages de sensibilisation diffusés sur les différents médias invitant les populations à sortir pour accomplir leur droit de vote.

Les populations ont commencé par sortir pour accomplir leur devoir civique. C’est le résultat du constat fait tout à l’heure par notre équipe de l’antenne régionale des départements du Borgou et de l’Alibori.

C’est au centre de vote situé au niveau de l’école maternelle Ladjifarani où la préfète des départements du Borgou et de l’Alibori Salamatou Kora a exprimé son droit de vote. A la fin de l’exercice, elle a demandé aux populations de sortir massivement pour exprimer leur droit de vote. Elle a également invité à porter leurs choix sur des candidats qui sont capables d’apporter un plus pour le développement de leurs localités.

Toujours dans ce même centre de vote, l’honorable Sam Séidou Adambi qui est candidat, tête de liste de l’alliance Soleil au niveau du 2ème arrondissement a également exprimé son droit de vote. Il s’est expliqué sur le manque d’affluence qui se remarque au niveau des bureaux de vote. Selon lui, cela est dû à la période de carême. « Dans le Nord du Bénin et surtout à Parakou, c’est une population qui respecte les prescriptions de l’Islam ». Il a ajouté que les citoyens ne doivent pas rester chez eux sous aucun prétexte mais doivent sortir pour voter avant 17 heures. A l’école Bawouèra, Souradjou Karimou, 2ème titulaire sur la liste des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) dans le 2ème arrondissement a également exprimé son droit de vote. Aux dernières nouvelles, les citoyens ont commencé par accompli leur devoir civique grâce aux messages lancés sur presque tous les stations de radiodiffusion. Dans l’ensemble, il n’y a pas eu trop d’anicroches mais au niveau de Malanville, il est constaté des citoyens qui ont voté pour les législatives ne retrouvent pas leurs noms pour le compte de ces élections de proximité.