Spread the love

photo rencontreAprès avoir confirmé leur présence à travers un communiqué en date du 24 février 2019, les représentants des partis de l’opposition ont échangé ce lundi 25 février 2019 avec le Chef de l’Etat, Patrice Talon, au palais de la présidence de la République. Les échanges ont tourné autour des irrégularités contenues dans les dossiers de candidatures des partis de l’opposition rejetés par le ministère de l’intérieur pour les élections législatives prochaines. Après plusieurs heures d’échanges, il est à retenir que ces partis politiques devront se mettre en règle vis-à-vis du ministère de l’intérieur au plus tard ce mardi 26 février 2019 à minuit. L’administration ne devrait pas fermer les yeux sur les irrégularités contenues dans les dossiers rejetés, a expliqué le président. « Votre présence aux élections dépend de vous », a-t-il lancé, avant d’ajouter que « l’absence de l’opposition sera malheureuse, mais cela ne sera pas de ma faute », a ajouté le chef de l’Etat. A rappeler que Moukaram Adjibadé Koussonda, Eric Houndété, Guy Mitokpè, Candide Azannai, Théophile Yarou et Justin Adjovi ont représenté l’opposition.  Quant au président de la république, il était assisté du ministre de l’intérieur, Sacca Lafia et  de Sévérin Quenum, ministre de la justice et de la législation.

Léonce Adjévi