Spread the love

Panneaux solairesLe gouvernement a adopté le projet de décret portant règlementation de l’électrification hors-réseau en République du Bénin. La décision a été prise en Conseil des ministres mercredi 03 octobre 2018.

L’Exécutif a affiché ses ambitions de faire de l’électrification hors-réseau au Bénin une réalité. Pour ce faire, il a été adopté en Conseil des ministres hier, le projet de décret portant règlementation de l’électrification hors-réseau en République du Bénin. Ce projet de décret porte sur les conditions de l’offre d’un service public d’électricité à travers la fourniture d’équipements solaires subventionnés dans les zones d’habitat dispersé, principalement en milieu rural. Il distingue deux régimes juridiques pour la vente de ce service. A ces deux services, il faut ajouter un régime spécifique pour le secteur privé marchand. Il s’agit du régime de la concession qui s’applique à tout promoteur développant des projets d’une capacité supérieure ou égale à 500 Kva et du régime de l’autorisation pour des projets de capacité inférieure à 500 Kva. Concernant la vente de produits solaires subventionnés dans les zones d’habitat dispersé, tout contrat devra nécessairement être visé par l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maîtrise d’énergie (Aberme) et fera l’objet d’un avis conforme préalable de l’Autorité de régulation de l’électricité. Il faut noter que la promotion de l’électrification hors-réseau est une composante du deuxième Programme du Millenium challenge account pour le Bénin. Elle permettra d’augmenter le temps de fonctionnalité des entreprises et des services publics, de réduire la dépendance d’énergie, d’améliorer la productivité des consommateurs des prestations d’électricité, de stimuler le marché de l’électrification hors-réseau au Bénin et d’accroître l’adoption et l’utilisation d’appareils et de mesures d’efficacité énergétique. A travers cette décision, le président Talon vient ainsi de raccorder le chaînon manquant dans la politique d’autonomie énergétique. Un pas important vient donc d’être franchi  en ce qui concerne la promotion de l’accès à l’électricité à tous. En plus des efforts qu’il consent directement, le Gouvernement a mis en place un cadre d’intervention pour les promoteurs privés. Cette réglementation permettra aux privés, Béninois ou non d’investir sans le secteur pour une plus grande disponibilité de l’énergie électrique et à un coût raisonnable. Ce qui offrira des opportunités d’emplois pour les jeunes ou les diplômés de ces nouvelles technologies en matière d’énergie.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)