Spread the love

algerie-beninGrâce à des buts de Ramy Bensebaini et Bagdad Bounedjah, l’Algérie s’est imposée au Bénin à Blida vendredi 12 octobre 2018 à l’occasion de la 3è journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2019. Dominés, les Ecureuils tombent face à des Fennecs plus efficaces.

Le Bénin a débuté son match avec un bloc bas difficile à bouger, Michel Dussuyer étant resté fidèle à son 3-4-3. La première alerte du match sera pour les visiteurs. Jodel Dossou pivote et allume juste au-dessus à l’entrée de la surface de réparation (16è). L’Algérie, quant à elle, essaie de faire tourner le ballon sans pénétrer dans les derniers mètres béninois. L’ouverture du score arrivera sur corner. Ryad Mahrez tire fort au second poteau. Fabien Farnolle dégage dans l’axe, et en renard de surface, le défenseur Ramy Bensebaini ouvre le score (18è). 1-0. Après le but, les Fennecs reculent. Les ailiers béninois Jodel Dossou et David Djigla sont très actifs sans créer de grosses occasions. Pas vraiment inquiétés, les hommes de Djamel Belmadi vont à la pause en toute maîtrise face à des Béninois limités qui n’ont pas cadré un seul tir.

 Bounedjah tue le match

 Les Ecureuils démarrent beaucoup mieux la seconde période. Les Jaunes po-sent le jeu à l’image de cette action  élaborée à trois entre Stéphane Sessègnon et Jodel Dossou qui centre sur la tête de Djigla captée par Rais Mbolhi. (53è). En difficulté dans le jeu, les locaux se montreront dangereux à l’heure de jeu. Bagdad Bounedjah enroule un coup franc des 20 mètres, dé-gagé par Farnolle qui était à la parade. Mais l’action se poursuit avec un fes-tival de Mahrez à droite, qui centre fort à ras-le-sol devant le but, mais Séi-dou Barazé dégage son camp (60è). Dans la foulée, le Bénin réagit. Desiré Azankpo combine avec Emmanuel Imorou à gauche, pénètre dans la surface puis centre au point de pénalty sur Jordan Adéoti qui tire en puissance, mais Farès donne son corps en dernier rempart (61è). L’Algérie joue désormais quasiment en contre. Auteur d’un gros match à droite, Youssef Attal con-traint Farnolle à une nouvelle parade sur un tir puissant dans un angle fermé (66è). Alors que les Ecureuils vont mieux dans le jeu, ils vont se faire piéger une fois encore sur une phase arrêtée. Une longue touche prolongée de la tête par Sofiane Feghouli dans la course de Bounedjah qui dépose Salomon sur une course de trente mètres avant d’inscrire aisément le deuxième but du plat du pied parfait. 2-0. L’Algérie fait le break et les Ecureuils ne  reviendront pas dans le match. Ils auront une dernière incursion avec un centre fort d’Emmanuel Imorou dégagé des points par Mbohli (88è) mais avant Bounedjah offre un caviar à Ishak Belfodil au point de pénalty qui ne cadre pas. Plus efficaces, les Algériens s’imposent logiquement face à des Béninois moyens qui n’auront jouer qu’une mi-temps. L’Algérie prend la tête du groupe avec 7 points, le Bénin conserve la  deuxième place qualificative avec 4 points en attendant le match retour à Cotonou mardi prochain.

 

Géraud Viwami

(Coll)

Fiche technique du match

 Algérie-Bénin 2-0

Arbitre : Ahmed Sékou  (Guinée)

Lieu: Stade Mustapha Tchaker (Blida)

 Algérie : M’Bohli – Farès , Attal, Benseibani, Tahrat – S. Taider, Bentaleb, Benzia (Feghouli 72è) – Mahrez (Belfodil 81è) , Brahimi (Ghezzal 78è), Bounedjah

 Bénin : Farnolle – Salomon (Poté 77è), Adénon, Verdon – Imorou, Barazé (d’Almeida 81è) – Adéoti, Sessègnon – Djigla (Azankpo 60è), Dossou, Mounié