Spread the love
luc-atrokpo2
Luc Atrokpo a de grande ambitions pour la Ccz

Le lundi 11 septembre 2017 a eu lieu l’installation des conseillers de la Communauté de communes du Zou (Ccz). Présidée par le préfet du département du Zou, Firmin Kouton, cette cérémonie qui s’est déroulée à la préfecture d’Abomey a connu l’élection de Luc Atrokpo par tous les délégués communautaires.

« A partir du  lundi 11 septembre 2017, je vous déclare officiellement installés dans vos nouvelles fonctions de conseillers communautaires », a déclaré le préfet du Zou, Firmin Kouton, après que le secrétaire général de la préfecture d’Abomey, Julien Wankpo ait contrôlé la présence physique des conseillers communaux  suivi de la désignation des membres du  nouveau bureau. A l’unanimité, les délégués  présents, au nombre de 26 sur les 31 attendus pour représenter les 9 Communes du Zou, ont désigné comme président de la Ccz, Luc Atrokpo, vice-président Blaise Ahanhanzo, et secrétaire général Symphorien Misségbétché. A la suite à son installation, le président de la Ccz a rassuré ses pairs de sa disponibilité à accomplir la mission à lui confiée.  Luc Atrokpo a promis surtout de relever le grand défi de l’assainissement, un problème  commun aux neuf communes du département du Zou. De quoi rassurer aussi ses pairs. « Je ferai tout pour mériter la confiance placée en moi », a-t-il affirmé.  La  maison est belle lorsque  chacun connaît son labeur, a ajouté Luc Atrokpo, pour solliciter  le concours de tous, dans l’accomplissement de sa mission. On s’en souvient, le maire de Bohicon, Luc Atrokpo a fait des pieds et des mains pour l’officialisation de cette institution départementale. Ainsi, le décret numéro 2015-596 du 25 novembre 2015 portant approbation de la création de la Communauté de Communes du Zou (Ccz) avait été pris en conseil des ministres, après  celui relatif à la création de  l’Établissement public de  coopération intercommunale (Epci) au Bénin. Avec le maire Atrokpo à sa tête, la maison Ccz a de beaux jours devant elle.
AT