Spread the love
golou
Emmanuel Golou

Les militants Psd et la jeunesse du Couffo jurent la main sur le cœur qu’ils se battront aux côtés de leur président Emmanuel Golou, qui les a rencontrés la semaine écoulée, pour assurer une victoire écrasante à la liste Un, lors des prochaines élections législatives.

Bien que n’étant pas candidat pour les législatives d’avril 2015, le président du Parti social démocrate (Psd) et de l’Internationale socialiste (Is), Emmanuel Golou ferraille sur le terrain pour assurer la victoire de la liste de l’Union fait la Nation. Parcourant hameaux, villages, quartiers de villes, l’homme est allé à la rencontre des populations du Couffo la semaine écoulée, lesquelles n’ont pas hésité à lui promettre un Ko pour la liste Un au soir du 26 avril 2015. Ils assurent qu’ils rafleront les six sièges en jeu dans le Couffo lors des prochaines élections législatives. Six députés pour l’Union fait la Nation dans les 11ème et 12ème circonscriptions électorales, c’est le rêve du président Emmanuel Golou qui s’est engagé à ne pas lésiner sur les moyens nécessaires pour atteindre un tel but. C’est dans cette perspective qu’il a initié une série de rencontres avec plusieurs couches des populations du Couffo. Le vendredi 13 mars dernier, il a échangé avec toutes les sections et sous-sections du Parti à la maison des jeunes de Toviklin. Il a exhorté ses militants à travailler sans cesse, afin d’accorder la majorité à la liste Un dans le Couffo. « Permettez à nos anciens camarades qui veulent revenir, de faire. S’ils frappent à la porte de notre maison commune, ouvrez leur et donnez leur de l’eau à boire, afin qu’ils aient la force de contribuer à nos côtés, afin que notre liste obtiennent les 6 sièges », a dit le président Emmanuel Golou à ses militants. C’est le même message qu’il a adressé au monde enseignant rencontré à Aplahoué, Djakotomey, et Klouékanmey. A chacune de ces étapes, les enseignants dont la plupart interviennent au primaire et au secondaire ont salué la sage décision de faire confiance à la jeunesse au lieu de chercher à s’accrocher à son siège à l’Assemblée nationale. Le Président Emmanuel Golou a répondu en disant qu’un autre jour s’est élevé sur le PSD. L’heure a sonné pour que la jeunesse de notre pays commence l’apprentissage de la gestion du pouvoir, assiste à des séances où les décisions pour la destinée de notre pays se prennent. Ensuite, il affirme : « Il y a plusieurs raisons pour voter la liste UN, mais je vais vous dire la plus importante. Si vous nous aidez à avoir les 6 sièges du Couffo, vous aurez joué votre partition pour la non révision de la constitution ».

Joël Samson Bossou