Spread the love

Mathurin Nago, coordonnateur national des Fdu délivrant son message de soutien à TalonLe coordonnateur national de l’alliance Forces démocratiques unies (Fdu) Mathurin Coffi Nago et les militants de cette formation politique ont renouvelé leur soutien au président Patrice Talon. C’était à l’occasion du premier congrès ordinaire des Fdu tenu samedi 20 janvier 2018 à la salle des fêtes Majestic à Cotonou.

Les militants et autres sympathisants de l’alliance Forces démocratiques unies (Fdu) apportent leur soutien au chantre du Nouveau départ. Ils l’ont renouvelé samedi 20 janvier 2018 au terme du premier congrès ordinaire de leur formation politique. Contrairement à cette frange de partis politiques dite de l’opposition, Mathurin Coffi Nago, coordonnateur national des Fdu a peint en rose les actions du gouvernement et a invité toute la classe politique à apporter un soutien non négociable au chef de l’Etat pour un véritable développement du pays. Plusieurs actions selon lui, justifient cette exhortation. Il s’agit notamment de la réforme du système partisan et des efforts d’assainissement des finances publiques du gouvernement. Sachant bien que toute réforme suscite toujours des craintes, des peurs et mêmes des fantasmes, le Professeur Mathurin Coffi Nago a souligné la nécessité pour les partis politiques d’adhérer aux réformes. De même, il a mis un accent particulier sur le soutien constant et responsable de l’alliance Fdu aux actions de développement entreprises par le gouvernement. Une quinzaine de responsables de partis et alliances de partis invités à ce congrès ont abondé dans le même sens que lui en délivrant d’importants messages de soutien et d’exhortation. Raphaël Akotègnon du Prd, Abraham Zinzindoué de la Rb, Christhelle houndonougbo du Cpp, Claudine Prudencio de l’Udbn, Antoine Kolawolé Idji de l’Union fait la nation, François Abiola du Mesb, Robert Gbian du Ggr, Sacca Lafia de l’alliance Soleil et Romaric Viaho de l’And ont tous reconnu la pertinence de la réforme du système partisan et ont affiché leur disponibilité à s’associer à l’alliance Fdu pour la mise en œuvre de ce projet inscrit au Programme d’actions du gouvernement. Par ailleurs, le coordonnateur national de l’alliance Fdu a exhorté les syndicats concernés par les mouvements de débrayage dans la l’administration publique à la conscience, à un sens aiguë de responsabilité et à un sursaut patriotique pour le bonheur du peuple béninois. Trois communications portant respectivement sur le parcours politique de l’alliance Fdu, les réformes du système partisan et le Programme d’actions du gouvernement ont meublé les discussions. A l’issue des travaux en commission, un bureau exécutif de 23 membres appuyé par neuf (9) secrétaires de commission techniques et permanentes présidé par le Pr Mathurin Coffi Nago a été mis en place pour un mandat de trois ans.

Odi I. Aïtchédji