Spread the love

Orou-SE-GUENELes populations de la Commune de Kalalé, mobilisées derrière le maire Orou Sé Guéné, soutiennent le Programme d’action du Gouvernement (Pag). Ils l’ont fait savoir le samedi 17 novembre 2018, lors d’un meeting  qui s’est tenu sur l’esplanade du Collège d’enseignement général 1 (Ceg1) de la localité.

Membre influent  de l’Alliance pour un Bénin triomphant (Abt), Orou Sé Guéné a donné la preuve qu’il est incontournable à Kalalé, dans la 7ème circonscription électorale. Et pour cause. Malgré les intrigues politiques dans le milieu, l’autorité communale a réussi à rallier des conseillers du camp adverse et même la population à ses idéaux de développement. Lors de la présente rencontre, ils ont massivement répondu présent. «J’ai l’obligation d’être présent, parce que notre dénominateur commun est le développement de Kalalé. Il n’a d’autorité qui ne vienne de Dieu. C’est Dieu qui choisit. Lorsque Dieu choisit, ce qu’on nous demande, c’est d’obéir. Talon est élu parmi tant d’autres, c’est le choix de Dieu. Le maire  a choisi de rester aux côtés du leader, raison pour laquelle nous devons rester avec lui et par conséquent nous adhérons à ses idéaux», a laissé entendre Soumanou Guénin Pierre conseiller communal Fcbe. Grâce à cette entente retrouvée, le président de la République,  Patrice Talon,  peut compter sur le maire de Kalalé, Orou Sé Guéné, pour impacter le développement de  cette région du département du Borgou. Parlant des raisons qui sous-tendent le meeting, le maire  a évoqué son souci de voir sa  commune sortir de sa léthargie. « Ma proximité avec les populations m’a permis de toucher du doigt leurs difficultés.  Comment contribuer à les  satisfaire constitue l’une des raisons fondamentales de cette rencontre », a-t-il expliqué avant de faire savoir qu’il existe d’énormes atouts dans le Pag, permettant à Kalalé d’amorcer son réel décollage. L’amélioration de la fourniture d’électricité, la qualité de la sécurité,  la réforme du système partisan ainsi que la lutte contre la corruption et l’impunité sont quelques-unes des œuvres du régime de la Rupture qui charment les populations de Kalalé, à en croire leur porte-parole. Toutes choses pour lesquelles, elles ont appelé le président Patrice Talon et son gouvernement à ne pas se fier aux chantages.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)