Spread the love

OMEKYA quelques heures de leur départ pour Lomé où ils prendront part à la 7è édition du tournoi de football de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), les Ecureuils locaux ont reçu hier la visite du ministre des Sports, Oswald Homéky. Après avoir salué les joueurs et les membres de l’encadrement, le ministre a tenu à préciser les raisons de la participation du Bénin à cette compétition. « C’est une compétition statutaire de l’Uemoa et le Bénin pour honorer ses engagements diplomatiques, a le devoir d’être présent. On ne va pas à un combat pour perdre, c’est vrai que le football est une question de préparation, c’est vrai que le football est une question de talent. Mais il faut avoir l’humilité et le courage de reconnaître qu’en ce moment nous ne sommes pas en forme. Le tournoi de l’Uemoa est un tournoi réservé aux locaux. Vous savez tous vous et moi qu’en la matière nous avons quelques difficultés depuis quelques mois voire quelques années. J’ai été content que vous ayez le courage de vous préparer malgré la situation. J’ai été footballeur et entend que tel je ne m’attends pas à un miracle à Lomé parce que je sais qu’on a beau être un joueur talentueux, en manque de compétition, on ne peut pas prétendre gagner une compétition. J’ai été tenté de refuser la participation du Bénin à cette compétition, parce que j’estime que les mots « défaite honorable’’, ‘’participation honorable » ne doivent plus exister dans notre langage. Nous sommes en sport et il faut gagner ! Quand nous ne gagnons pas c’est que nous avons perdu. Alors, pendant que je serai ministre, je ne vais plus me contenter de défaite honorable, je ne vais pas accepter de participer pour participer parce que quand l’équipe nationale joue c’est l’honneur du pays qui est en jeu. Si nous allons à une compétition et que nous sommes les derniers, c’est le Bénin qui est mentionné comme dernier dans les annales de l’histoire. Je n’accepterai plus que nous soyons derniers et c’est pour ça que nous n’irons plus à l’improvisation. J’ai voulu participer pour vous donner la chance malgré les difficultés de démontrer qu’on peut être le plus petit, on peut être le moins nanti et avoir la rage de vaincre. Je vous demande donc d’aller créer la surprise à Lomé », a-t-il déclaré. Un message bien reçu par les joueurs. Au nom de ses coéquipiers, le capitaine Mama Séibou a promis réussir une belle prestation à Lomé. Il sera appuyé par le sélectionneur Mathias Déguénon qui dans son intervention, a rassuré le ministre des Sports qu’il ne sera pas déçu d’avoir engagé l’équipe dans cette compétition. « Nous n’irons pas faire piètre figure… », a-t-il assuré. Il faut signaler qu’en cas de victoire, le ministre Homéky a promis doubler la prime des joueurs.

Corneille Gohonou