Spread the love
journlistes
Des journalistes édifiés sur les enjeux de la population

En prélude à la célébration de la 25ème Journée mondiale de la population (Jmp), un atelier de formation et une résidence d’écriture sont organisés au profit des professionnels des médias. Les travaux ont démarré le mardi 8 juillet 2015 dans les locaux de l’hôtel Zounfa à Glazoué.

« Les populations vulnérables dans les situations d’urgence ». C’est le thème de la 25ème Journée mondiale de la Population (Jmp) qui sera célébrée demain samedi 11 juillet 2015, date retenue par les Nations Unies pour attirer l’attention sur la dynamique de la population dans le monde et dans chaque pays en particulier. C’est en prélude à cette Journée que le Réseau béninois des journalistes et communicateurs en population et développement (Rbjc-Pod) a initié cet atelier, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour la population (Unfpa) et du Fonds français Muskoka. Réunis dans les locaux de l’hôtel Zounfa, la vingtaine de journalistes venus de tous les départements du Bénin suivent, depuis le mardi dernier, des communications sur le thème de la Jmp 2015. Sous la direction du coordonnateur national du Rbjc-Pod, Paul Amoussou, des possibilités d’exploitation de ce thème dans des productions de presse ont été définis. La journée d’hier jeudi a été consacrée à la présentation des communications sur la problématique de grossesse chez les adolescentes. C’est l’expert à l’Unfpa, Paul Tobossi, qui a été chargé de faire comprendre aux participants les « Dynamiques de la population au Bénin : Focus sur les adolescents et jeunes (dividende démographique) ». La chargée des programmes à l’Unfpa, Arlette Akoueikou, est, quant à elle, revenue sur les questions liées au corps de la femme et l’âge de la grossesse. Les communicateurs ont permis aux professionnels des médias de s’imprégner de l’importance de leur contribution dans l’atteinte des objectifs fixés dans le domaine de la protection des personnes vulnérables. Pour finir, la chargée de communication à l’Unfpa, Frankèle Zossoungbo, a défini avec les participants, les axes d’exploitation des sujets proposés qui serviront d’enquêtes journalistiques à Glazoué. Il faut préciser que les travaux se poursuivent jusqu’au dimanche 12 juillet 2015.

 V B A