Spread the love
JEUNES-DOUANIERS
Les disciples de saint Mathieu mécontents

Les choses se sont finalement envenimées à la douane béninoise. Après une Assemblée générale tenue lundi 25 janvier 2016 à la salle de conférence de Direction générale des douanes et droits indirects, le syndicat des douaniers a décidé de respecter son mot d’ordre de grève. Du coup à  partir d’aujourd’hui mardi, les douanes seront paralysées. Cette situation extrême fait suite à l’incapacité des protagonistes de trouver un terrain d’entente autour du règlement du dernier concours organisé à la douane. Depuis plusieurs semaines en effet, le Sg du Syndicat des douanes béninoises, Marcellin Laourou et les siens ont  remué ciel et terre pour faire entendre raison au gouvernement. Mais rien n’y fit. Après une rencontre avec le chef de l’Etat, un comité avait été mis sur pied pour aplanir les divergences. Mais, sans attendre les conclusions de ce comité,  les ministères de tutelle s’entêtent à envoyer les agents retenus en formation. Selon le Sydob ce concours ne respecte aucune des règles éthiques en vigueur,  et n’est pas prévu dans la loi des Finances. Envoyer 1500 nouveaux agents de moralité douteuse à la douane, aurait, prédisent les responsables syndicaux une incidence négative sur l’économie nationale. « Komi Koutché a voulu d’une grève, nous irons en grève », déclarent les douaniers.

W.N