Spread the love

GREVELe collectif des syndicats du secteur de la santé projette une marche de protestation pour exiger la satisfaction de la totalité de ses revendications. Réunis lors d’un sit-in ce lundi 02 octobre 2017, au ministère de la santé, ces agents n’entendent pas renoncer à aucune de leurs revendications.

Par la voie de Adolphe Houssou, l’un des porte parole du collectif, ils fustigent le mépris du gouvernement face aux nombreuses critiques formulées contre les propositions de la commission pour lesdites réformes et décident de mener dans les jours à venir, d’autres actions publiques à titre de marche, de mouvements de débrayage, de rétention des rapports d’activités jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Au nombre de ces revendications, il y a entre autres  le rapportage pure et simple de la décision de création d’un comité technique de mise en œuvre desdites réformes,  la mise sur pieds d’un comité regroupant les représentants des acteurs sociaux et des différents corps en vue d’étudier à fonds le rapport de la commission des réformes et faire des propositions subséquentes. Le ministre de la santé, Alassane seidou, empêché, c’est son directeur de cabinet, Lucien Toko qui a reçu la motion du collectif. Prenant la parole, il a rassuré les uns et les autres et fait savoir que la satisfaction desdites revendications tient beaucoup à cœur à l’autorité de tutelle. « Le ministre devrait y être, mais ce matin, il a annoncé qu’il devrait s’entretenir sur le sujet justement avec le chef de l’Etat et qu’il reviendra dans l’après midi pour vous rendre compte. Voilà pourquoi, il nous a demandé de recevoir votre motion. Il n’y a pas d’inquiétude. Le secteur de la santé est notre secteur » a-t-il ajouté.

Léonce Adjévi